Flash-infola uneNational

Belmahdi:”les accidents de la route nous ont causé ce que le coronavirus n’a pas fait”

La violence routière durant le mois de Ramadan

Le ministre des affaires religieuses et des wakfs, M. Youcef Belmahdi, a supervisé l’ouverture d’une journée d’étude intitulée “la violence routière au mois de Ramadan, ses causes et ses modalités de traitement”.

En préséance du commandement général de la gendarmerie nationale, de la direction générale de la sécurité nationale, de la direction générale de la protection nationale et de l’agence nationale du sang, le ministre des affaires religieuses, le ministre des affaires religieuses a exprimé ses regrets et sa surprise face au nombre de victimes d’accidents de la circulation, notamment pendant le mois sacré du Ramadan.

Belmahdi a affirmé le nombre de décès à cause des accidents de la circulation est plus élevé que le nombre des décès de coronavirus. “les accidents de la route nous ont causé ce que le coronavirus n’a pas fait” a indiqué le ministre.

Le ministre a ajouté que “les chiffres des accidents de la route sont effrayants, ils font quotidiennement des ravages plus que le coronavirus”, considérant que les accidents de la route sont un fléau responsable de l’ensemble des décès qui vole la vie des citoyens.

Belmahdi a déclaré à cet égard: “le comportement des conducteurs est parfois frivole, non responsable et imprudent”, notant que “la route a ses droits, son étiquette et sa responsabilité pendant que le conducteur contrôle le véhicule qu’il conduit”.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer