Flash-infoInternationalla une

Taleb Omar “La France est responsable de l’échec des efforts de paix au Sahara occidental”

L’ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) en Algérie, Abdelkader Taleb Omar a pointé du doigt les autorités françaises directement responsables de l’échec des efforts de paix au Sahara occidental, et ceci en échange du soutien direct et de la protection que la France apporte au système de Makhzen, au niveau des Nations Unies, ainsi que de l’Union européenne.

Lors d’un entretient accordé au quotidien arabophone « El Khaber », Taleb Omar a indiqué que le conflit actuel avec le Maroc est, en réalité c’est un conflit avec La France, qui vise  à établir un pont avec le sujet Afrique de l’Ouest, qui sous son l’égide.

L’ambassadeur a affirmé que l’Espagne est le premier pays  responsable, historiquement et de manière réaliste, de l’évolution de la situation au Sahara occidental, et ceci parce qu’elle n’a pas mis fin au processus de décolonisation du Sahara occidental, soulignant qu’il est responsable devant le droit international, en mettant fin au colonialisme et en livrant la région à ses habitants.

Selon Omar Taleb la France “œuvre à faire perdurer le conflit au Sahara occidental”, notamment au vu de la décision du parti au Pouvoir (La République En Marche) d’ouvrir une antenne dans la ville de Dakhla occupée, affirmant que le peuple sahraoui « fera face à tous les plans malveillants »entravant son droit à l’autodétermination.

Taleb a fait savoir que “la position du parti au pouvoir en France ne favorise aucune solution politique pour le conflit au Sahara occidental mais accentue plutôt la situation”, ajoutant que “la France assume toute la responsabilité de ce conflit qui perdure”.

« La France coloniale ne veut pas que la cause sahraouie soit réglée dans le cadre de la légalité internationale mais œuvre à faire perdurer le conflit ».

Il a justifié la sensibilité de cette décision par le fait qu’elle reflète la politique de la France d’autant qu’elle provient du parti au Pouvoir et non pas d’une simple formation politique même si le ministre français des Affaires étrangères avait déjà affirmé que son pays soutenait une solution mutuellement acceptable.

Il a exprimé l’espoir du Front Polisario que le gouvernement américain prendra une position ferme pour annuler la décision rendue par l’ancien président Trump avant la fin de son mandat, faisant référence au changement de position de la nouvelle administration américaine, car elle ne soutenait pas celle de Trump.

M.Taleb Omar n’a pas exclu, « l’implication de la France dans l’approvisionnement du Maroc en nouvelles technologies dans le domaine de l’armement, comme les drones, les satellites, etc », soulignant que le peuple sahraoui allait affronter par tous les moyens “les plans belliqueux de l’occupation marocaine et ses alliés”.

« Le peuple sahraoui est entré dans un nouvelle phase de la lutte pour extraire leurs droits légitimes à la liberté et à l’indépendance. Tout cela avec détermination, volonté et détermination pour continuer son chemin jusqu’à atteindre ses objectifs dans la construction d’un État indépendant », a-t-il affirmé.

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer