Flash-infola uneNational

Medjahed souligne la nécessité de s’attaquer au «cancer» du chômage

Zones d'ombre

Abdelaziz Medjahed dans ses fonctions de nouveau directeur général de l’Institut national d’études de stratégie globale (INESG), a déclaré ce mercredi que” l’Algérie doit  mobiliser les énergies de sa population et intensifier ses efforts pour éliminer les zones d’ombre et les zones de marginalisation”.

L’Institut national d’études de stratégie globale (INESG) organise une  journée d’étude, mercredi et sur le thème “Barrage vert-Zones d’Ombre: enjeux et défis du développement durable de la Nouvelle République” avec la participation de plusieurs experts et spécialistes ainsi que des hauts responsables.

A cette occasion, Abdelaziz Medjahed a affirmé qu'”il y a des milliers de projets dirigés vers ces zones permettront d’atteindre la justice sociale et l’élimination de la marginalisation”.

Medjahed a souligné  la nécessité de s’attaquer au «cancer» du chômage dans la société.

Il a poursuivi: “Aujourd’hui, l’Algérie a retrouvé sa boussole, le chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad fait un excellent travail pour lancer de nouveaux projets pour le développement des zones d’ombre”.

Une attention particulière sera portée sur les Zones d’ombre se trouvant sur le tracé du Barrage vert, véritable barrière contre le risque majeur désertification et sécheresse.

Il est attendu de cette rencontre le développement de recommandations allant dans le sens d’une mobilisation et du concours de tous les acteurs pour l’éradication des Zones d’ombre ou vivent 8,5 millions d’Algériens en marge du développement économique et social.

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer