Flash-infoInternationalla une

Trois nouveaux cas de thromboses et deux décès associés à AstraZeneca en France

Covid-19

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande aux personnes ayant reçu ce vaccin de consulter immédiatement un médecin, en cas de symptômes persistants au-delà de 3 jours.

L’ANSM  a annoncé avoir détecté trois nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques associés au vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca, avec deux décès supplémentaires, sont survenus en France entre le 19 et le 25 mars, selon la même agence. Depuis le début de la vaccination, ce sont “douze cas, dont quatre décès au total” de ces thromboses rares qui sont survenus en France, indique l’ANSM.

L’ANSM recommande aux personnes ayant reçu ce vaccin de consulter immédiatement un médecin, en cas de symptômes persistants au-delà de 3 jours, tels qu’un “essoufflement, une douleur thoracique, un gonflement des jambes, une douleur abdominale, des maux de têtes sévères, une vision floue, ou des ecchymoses à distance du site d’injection”.

Il est à noter qu’un certain nombre de pays, dont la plupart sont membres de l’Union européenne, ont suspendu l’utilisation du vaccin “AstraZeneca” en raison de rapports faisant état de thromboses (caillots) cdes personnes ayant reçu le vaccin, mais l’Agence européenne des médicaments, après avoir mené  des études supplémentaires, n’a détecté aucun lien direct entre ces cas et le vaccin. En général, l’utilisation du vaccin a repris dans la plupart des pays, tandis que certains pays ont maintenu certaines restrictions à l’utilisation d’AstraZeneca.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer