DiversFlash-infola uneRégional

10 candidats à l’immigration clandestine interceptés au Cap Falcon

Oran:

Dix  candidats à l’immigration clandestine, ont été interceptés, ce samedi matin, dans une opération au Nord-ouest de Cap Falcon (Aïn El Turck) par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran, a-t-on appris auprès de ce corps de sécurité.

L’opération concerne 10 candidats à l’immigration clandestine, parmi eux une femme et un bébé, qui étaient à bord d’une embarcation de plaisance en polyester avec un moteur. Ils ont été interceptés à 12 miles au Nord-ouest de Cap Falcon (Aïn El Turck), a précisé la même source.

Pour sa part, l’Organisation internationale pour les migrations des Nations Unies a révélé que plus de 2 200 personnes se sont noyées en essayant de rejoindre l’Europe par la mer l’année dernière.

L’organisation internationale a déclaré que le nombre réel de victimes pourrait être beaucoup plus élevé, les groupes de secours signalant la présence d’au moins cinq naufrages qu’aucun survivant n’a été trouvé parmi leurs passagers, confirmant qu’un total de 2 276 migrants se sont noyés tandis que 86 448 migrants sont arrivés en Europe en 2020, les 5 037 autres ont été interceptés en mer.

L’Organisation internationale pour les migrations a déclaré que plus de 22 000 personnes se sont noyées depuis 2014 sur les quatre principales routes maritimes menant à l’Europe, qui sont la route médiane de la Méditerranée vers l’Italie et Malte, la route orientale de la Méditerranée de la Turquie à la Grèce, la route occidentale de la Méditerranée vers l’Espagne et route de l’Atlantique vers les îles Canaries.

Elle a également mentionné que «la véritable crise posée par les routes maritimes vers l’Europe réside dans l’absence d’une politique unifiée entre l’Union européenne et l’Afrique visant à gérer les migrations humaines en toute sécurité».

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer