Société-santé

E-salon sur les spondylarthrites

La fondation Enaya Arthrite & Spondylarthrite en Algérie (FEAS-Algérie) présidée par M. Blekham Bilel a organisé le samedi 13 mars le salon sur les spondylarthrites à l’hôtel Golden Tulipe Royaume.

La Fondation Enaya Arthrite & Spondyloarthrite en Algérie (FEAS-ALGERIE) organise cette journée en partenariat avec la Société Algérienne de rhumatologie (SAR).

Le but de cette journée est d’apporter des réponses pragmatiques aux patients et à leurs familles sur cette maladie mal connue et qui demeure sans traitement jusqu’à ce jour.

Plus de 250 000 personnes  touchées en Algérie

En effet, la spondylarthrite touche environ 250 000 personnes en Algérie,  ces personnes sont généralement suivies par différents praticiens allant du rhumatologue au généraliste en passant par le kinésithérapeute, l’ergothérapeute et le diététicien. Tous s’accordent à dire que le fait de pouvoir soulager les symptômes de la maladie est déjà une étape importante, et qui devrait concerner tous les malades.

Le diagnostic de spondylarthrite reste encore très long car il est effectué en moyenne de  6 ans et plus, cela après les premiers symptômes de la maladie. Cette durée fait perdre, à une partie des malades leur validité et leur qualité de vie.

Et pour permettre aux patients  de mieux comprendre la spondylarthrite  et d’en apprendre plus sur l’état actuel de l’établissement d’un diagnostic et des médicaments contre cette maladie, des témoignages et des débats ont  étaient animés  par le docteur Rachida ALLAT rhumatologue au CHU de Blida et le professeur Hachemi DJOUDI, président de la société algérienne de Rhumatologie.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer