EconomieFlash-infola une

Le pétrole avance, les investisseurs rivés sur l’Opep+

Les prix du pétrole repartaient de l’avant mercredi, après un accès de faiblesse la veille, alors que la première réunion ministérielle de l’OPEP+ prévue cette semaine a commencé et avant le sommet très attendu du cartel et de ses alliés jeudi.

Vers 14H50 GMT (15H50 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l’InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l’énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai gagnait 1,45% à Londres par rapport à la clôture de mardi, à 63,61 dollars.

Dans le même temps, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie. pour avril s’appréciait de 1,67% à 60,75 dollars.

La veille, les deux contrats de référence avaient cédé du terrain, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie. repassant sous la barre des 60 dollars le baril pour la première fois depuis le début de la semaine passée.

A cet égard, le secrétaire général de l’OPEP, Mohammad Barkindo, a déclaré: “Il semble que l’époque des chiffres du PIB et de la demande de pétrole dans la zone rouge en raison du choc causé par l’épidémie soit derrière nous”.

Les données de l’American Petroleum Institute ont montré que les stocks américains de pétrole brut ont augmenté de 7,4 millions de barils au cours de la semaine se terminant le 26 février, par rapport aux attentes des analystes de retirer 928000 barils, alors que les investisseurs attendaient la publication des données officielles plus tard dans la journée.

Répondant à une question sur les résultats que la Russie attend de la réunion “OPEP +”, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que ces réunions, le marché pétrolier et le marché des produits pétroliers préfèrent le silence, nous ne le divulguons donc pas. ou annoncer nos attentes. ”

Les participants à cette réunion discuteront de l’avenir de l’accord de réduction de la production, alors que l’on s’attend à ce qu’un accord soit conclu pour augmenter la production de 0,5 million de barils par jour à partir d’avril prochain.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer