Economiela uneNational

Mise en place d’une plateforme d’exportation durant le 1er semestre de l’année en cours

Commerce :

« Le secteur du Commerce s’emploie à cristalliser les aspects de la Stratégie nationale d’exportation (SNE) et mettre en place les fondements susceptibles de hisser les exportations hors-hydrocarbures avant fin 2021 » c’est qu’a  indiqué le rapport portant bilan des activités du secteur en 2020 .

Il s’agit selon le document, « de parachever d’ici fin 2021, l’enrichissement, l’examen et l’élaboration de plusieurs projets et systèmes, en tête desquels le projet de la SNE, la mise en place d’une plateforme d’exportation et d’un couloir vert pour les exportateurs durant le 1er semestre de l’année en cours ».

En ajoutant que le département s’attèle à « l’informatisation du Fonds Spécial de Promotion des Exportations (FSPE), ainsi que l’élaboration d’un fichier national des exportateurs durant le 1er semestre de cette année ».

La même source souligne que « dans le cadre du développement des exportations hors-hydrocarbures, il a été procédé, l’année passée, à la composition d’un comité interministériel chargé de préconiser une méthode pour la réalisation de 5 milliards Usd d’exportations, et d’élaborer un projet de loi portant création de zones frontalières de libre-échange commerciale ».

De même qu’il a été décidé « d’assainir les dossiers en suspens entre 2016 et 2019 au niveau de FSPE. Suite à quoi, 1216 dossiers portant 8552 factures d’exportation ont été traités, des opérateurs économiques indemnisés et les dossiers déposés en 2020 pris en charge ».

Le rapport  révèle qu’ « un comité de suivi et de facilitation de l’approvisionnement du marché mauritanien en marchandises et produits algériens a été mis en place, et un rapport justifié sur l’exportation de déchets de métaux ferreux et non-ferreux, en produits finis et semi-finis a été élaboré ».

En dévoilant que « le projet de révision de l’arrêté interministériel (Commerce/Finances) est en cours d’examen au niveau du département des Finances en vue d’opérer des réformes du système d’indemnisation au sein du FSPE ».

« Outre l’établissement et l’actualisation de la liste des marchandises interdites provisoirement à l’exportation pour maintenir la suspension de l’exportation des produits stratégiques et subventionnés, l’année 2020 a été marquée par le lancement de l’élaboration d’un fichier national numérisé des produits algériens »a-t-on fait savoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer