EconomieFlash-infola une

GECF salue le rôle de leadership de l’Algérie dans le domaine du gaz

Le Forum des pays exportateurs de gaz, connu au niveau international sous son nom anglais Gas Exporting Countries Forum (GECF) a salué aujourd’hui jeudi, le rôle important de l’Algérie dans la conduite du secteur du gaz naturel vers un avenir plus grand et durable après la crise du COVID-19 en 2020, a-t-on indiqué dans un communiqué.

« Tout au long de l’année 2020, lit-on dans le document, l’Algérie a assumé la responsabilité de la présidence de la GECF avec excellence, en dépit de nombreuses difficultés et de contraintes causées par la pandémie du COVID-19 ».

Le communiqué a précisé que « l’Algérie a accueilli la 22ème réunion ministérielle du GECF en novembre 2020, ce qui servira à faire avancer le programme de l’organisation. En outre, en 2020, l’Algérie a présidé trois autres organisations internationales de l’énergie, à savoir l’Organisation des pays pétroliers (OPEP), l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OAPEC) et l’Organisation des pays africains exportateurs de pétrole (APPO) ».

En ajoutant que « l’Algérie est un membre fondateur du GECF. Nous sommes très fiers de ce qui a été réalisé par le GECF jusqu’à présent. Nous félicitons les pays membres et le Secrétariat du GECF pour leurs actions et leurs réalisations réussies qui ont rendu le Forum plus fort et capable d’atteindre ses objectifs ». La même source a précisé que « la création récente de l’Institut de recherche sur le gaz GECF en Algérie est un bel exemple des progrès réalisés dans une perspective coopérative et prospective »

En précisant que « le pays a un riche héritage d’exploitation des ressources de gaz naturel au profit de sa population et du monde. L ‘ Algérie est devenue le premier exportateur de GNL au monde lorsqu’elle a livré en 1964, sa première cargaison de son usine d’Arzew au Royaume-Uni, qui est devenue une source de prospérité du GNL ».

« L ‘ œuvre pionnière algérienne dans le gaz naturel dure, avec une place éternelle dans le monde, a-t-on fait savoir, en concluant qu’ « Aujourd’hui, l’Algérie montre la voie en plaidant la synergie entre le gaz naturel et les énergies renouvelables, qui, ensemble, fourniront plus du double de l’approvisionnement mondial en électricité d’ici 2050 » a déclaré le secrétaire général du GECF qui  a félicité le ministre de l’énergie en déclarant « nos plus sincères remerciements vont à Mr Abdelmadjid Attar et à son équipe pour leur travail remarquable et leur leadership pendant la période de l’Algérie en tant que président du GECF dans une année difficile ».

A souligner qu’en 2021, l’ingénieur Algérien, Mohamed Hamel sera président du conseil exécutif du GECF.C ‘ est une année décisif, qui marquera le rétablissement attendu de la demande de gaz et qui sera également témoin de la sixième édition du Sommet biennal du GECF des chefs d’État et de gouvernements qui se tiendra au Qatar. L ‘ Algérie accueillera la 7ème édition du Sommet du GECF en 2023.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer