Economiela une

ZLECAF : Logitrans a mis en place tous les moyens humains et matériels, au service des exportateurs

Boualem Kini, le Pdg du Groupe public de transport terrestre de marchandises et de logistique (Logitrans) a révélé hier mercredi, qu’ « en prévision de l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), le Groupe Logitrans a mis en place, au début de l’année en cours, tous les moyens humains et matériels pour faire réussir les objectifs tracés par les hautes autorités du pays en matière d’exportation».

En indiquant, dans une interview accordée à l’APS, que son groupe « s’emploie à adhérer fortement aux efforts des pouvoirs publics visant à booster les exportations hors hydrocarbures à travers une série de mesures tendant à accompagner les opérateurs exportateurs vers les marchés africains ».

A cet effet, Il a fait état de « la création d’une antenne spécialisée dans le transport international chargée de l’accompagnement des opérateurs économiques dans le transport de leurs marchandises vers les différents pays africains, notamment les pays voisins ».

Selon l’intervenant, il est question de l’aménagement « de zones de transit dédiées à l’exportation à Tindouf et Tamanrasset comportant des centres de transport et des entrepôts sous contrôle des services des Douanes, et ce en vue de faciliter le processus d’exportation et contribuer à la dynamisation des activités commerciales au niveau des zones frontalières mais aussi créer des postes d’emploi ».

A cet effet, Le Groupe prévoit « la réception de la plateforme logistique de Tamanrasset (16 hectares) durant le quatrième trimestre 2021 et la zone de transit de Tindouf (8 hectares) au début du premier trimestre 2022 ».

Le responsable a fait savoir qu’ «en 2020, le parc du Groupe Logitrans a été renforcé par l’acquisition de 250 nouveaux semi-remorques pour assurer le transport des marchandises vers différents pays africains, lesquels s’ajoutent à sa flotte qui compte près de 3.500 camions transportant plus de 15 millions de tonnes/an de marchandises sur un itinéraire de 126 millions de km ».

En rappelant qu’ « en 2019, le groupe a organisé plus de 64 caravanes pour l’acheminement de près de 40.000 tonnes de marchandises vers la Mauritanie, le Sénégal, le Niger, le Mali et la Tunisie ».

Pour ce qui est de 2020, l’interviewé a affirmé qu’ «  en dépit du contexte sanitaire exceptionnel dû à la pandémie de la Covid-19, la cargaison totale acheminée vers ces pays africains s’élève à 13.000 tonnes. Plusieurs caravanes ont été également organisées dans le cadre des mesures réglementaires mises en place par le ministère du Commerce pour encadrer les exportations via les passages frontaliers ».

Par ailleurs, le Groupe Logitrans  a opté durant les dernières années pour « le transport vers le sud du pays à l’effet de relancer les activités commerciales dans les zones d’ombre et améliorer les conditions de vie des wilayas frontalières » a fait savoir le Pdg du Groupe.

En poursuivant que le groupe  « a prête également ses services aux grandes entreprises nationales telle que la société “Naftal” pour le transport de divers types de carburant vers les régions de l’extrême sud du pays (en l’occurrence Tamanrasset, In Guezzam, Tindouf, Bechar, Adrar, Bordj Badji Mokhtar, Tin Zaouatine et Timiaouine), à la faveur de la mobilisation de près de 1.600 semi-remorques transportant annuellement près de 2 milliards de litres de carburant ».

Evoquant les perspectives futures de Logitrans, le responsable a dévoilé  un plan de restructuration « des activités de transport à travers le développement de nouvelles antennes spécialisées, notamment dans le transport classique, le transport spécialisé et le transport hors gabarit pour les opérations difficiles, soulignant que cette nouvelle structuration du groupe vise à assurer une meilleure prise en charge des opérations de transport et des services de logistique ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer