EconomieFlash-infoInternational

Les prix du pétrole poursuivent leur ascension

Les prix du pétrole étaient en légère hausse aujourd’hui mercredi en séance européenne, après avoir touché de nouveaux records en dix mois et demi quelques heures auparavant, dans un marché optimiste et attentif aux données de l’EIA attendues dans la journée.

Le Brent ou brut de mer du nord, pour livraison en mars s’appréciait de 0,12% à Londres par rapport à la clôture de la veille, à 56,65 dollars, pour le mois de février avançait de son côté de 0,21% à 53,32 dollars.

Les cours des deux contrats de référence sont respectivement montés à 57,42 dollars et 53,93 dollars le baril pendant la séance asiatique, une première depuis la fin du mois de février dernier. Ils se sont par ailleurs appréciés de près de 10% depuis l’ouverture le 4 janvier, de la première séance de 2021.

Pour Chris Beauchamp, analyste d’IG, la hausse des prix du brut ne montre aucun signe de faiblesse, elle est soutenue par l’amélioration attendue de la demande et le contrôle étroit exercé sur les niveaux actuels de l’offre ».Côté demande, dira-t-il, l’optimisme du marché s’appuie sur les campagnes de vaccination massives contre le Covid-19 qui ont débuté à travers le monde ; côté offre, c’est la coupe volontaire saoudienne d’un million de barils par jour en février et mars que retiennent les observateurs de marché.

La hausse était également alimentée par les données publiées mardi par l’American Petroleum Institute (API), la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier aux États-Unis. Celle-ci a estimé que les stocks de brut avaient baissé de près de 6 millions de barils la semaine passée dans le pays, un signal positif pour la demande d’or noir.

L’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA), aux estimations jugées plus fiables, publiera ses chiffres plus tard dans la journée. Selon la médiane d’analystes interrogés par l’agence Bloomberg, la baisse devrait être un peu moins prononcée, de l’ordre de 3 millions de barils.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer