Flash-infola uneNational

Le nouveau projet de la loi organique relatif aux élections, sera bientôt finalisé

Mohamed Charfi Président de l'ANIE

Le président de l’Autorité électorale nationale indépendante « ANIE », Mohamed Charfi, a affirmé que le projet de loi organique portant régime électoral, se fond principalement sur l’adoption d’une transparence totale, soulignant qu’il inclut de nouvelles dispositions afin d’apporter des solutions relatives à la pratique électorale.

Lors de son passage ce matin à la télévision publique, Charfi a déclaré que la loi organique pour les élections, dont le projet sera distribué dans les prochains jours aux formations politiques pour enrichir le projet, est venue pour proposer de nouveaux  mécanismes pour assurer la transparence sur tous les points le jour des élections, et cela depuis l’étude des dossiers de candidature jusqu’à la fin de la campagne électorale et son financement.

Concernant les propositions que l’ANIE présentera dans le cadre de la révision du code électoral, M. Charfi a précisé qu’elles s’articuleront sur la présentation de «solutions juridiques à même d’éliminer définitivement toutes formes de corruption ayant marqué précédemment le processus électoral, particulièrement en ce qui concerne le financement de la campagne électorale, de manière à faire face à la corruption qui a pris de l’ampleur au sein de la société ces dernières années».

Il a également mentionné que la nouvelle loi inclura des piliers tangibles pour la frange des jeunes, qui trouvera, pour la première fois, plus que le discours politique, des mesures tangibles pour les aider à mener la bataille de la voie politique, quelles que soient les capacités financières, ce qui, selon lui, programme une aide financière dans le budget électoral pour soutenir les campagnes électorales de la catégorie jeunesse.

Le président de l’Autorité électorale nationale indépendante « ANIE », Mohamed Charfi, a affirmé, que la prochaine loi électorale doit impérativement mettre fin à la corruption qui avait entaché le processus démocratique les années précédentes.

Charfi a souligné que l’ANIE sera à l’avant-garde dans la lutte contre toutes  formes de corruption dans le processus électoral. « Il s’agit d’une instance constitutionnelle qui propose des solutions et prend des initiatives », insiste-t-il.

Selon l’invité,  « il est essentiel de mettre fin à la corruption qui a volé la volonté du peuple au cours des dernières décennies », en ajoutant qu’il existe plusieurs solutions juridiques pour empêcher «l’achat de têtes de listes électorales».

Pour rappel, le Président de la République a ordonné au président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi de « finaliser dans les plus brefs délais l’élaboration du nouveau projet de la loi organique relatif aux élections, en prévision des échéances électorales importantes qu’attend le pays ».

Évoquant la numérisation de l’opération électorale, le même responsable a annoncé la mise en place «d’un programme stratégique s’étalant sur 4 à 5 ans au minimum en vue d’atteindre l’objectif escompté, à savoir le vote électronique”, rappelant “le succès réalisé par son instance dans l’opération d’inscription à distance sur les listes électorales”.

S’agissant du fichier électoral, M. Charfi a mis l’accent sur «la complémentarité et la coordination» entre son instance et le ministère de l’Intérieur concernant ce fichier qui relève de la compétence de l’ANIE, outre le fichier civil relevant de l’Etat civil.

Au sujet de l’abstentionnisme électoral, le président de l’Anie a estimé qu’il s’agissait d’une “problématique mondiale”, rassurant que des sociétés le considèrent comme “chose ordinaire” tandis que d’autres le qualifient de “préoccupant”.

Pour M. Charfi, il est du devoir de l’instance d’”approfondir” la démocratie constitutionnelle et la conscience démocratique du citoyen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer