EconomieFlash-infola une

L’ETUSA va acquérir 70 bus Mercedes-Benz issus de l’industrie militaire

Pour faire face à  la demande de transport au niveau de la capitale, qui augmente de plus en plus, le Directeur général de l’Etablissement de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA), Yacine Krim a annoncé un projet d’acquisition de 70 bus Mercedes-Benz, assemblés localement et issus de l’industrie militaire.

Le responsable a égrené le programme de l’entreprise publique du transport , qui a fait appel au génie de ses employés pour se maintenir, en dépit de la crise sanitaire qui a frappé de plein fouet le secteur économique, notamment les secteurs des biens et services. A ce propos, le responsable qui s’exprimait dans un entretien à l’Aps, a déclaré que « durant cette période, l’entreprise a introduit le télétravail et aménagé les horaires de travail pour assurer la distanciation sociale nécessaire » en soulignant que « cette pandémie a permis aux cadres et informaticiens de l’ETUSA de proposer des projets intéressants pour l’entreprise et encouragés par la direction ».En poursuivant « nous avons pu lancer notamment la digitalisation de l’information voyageur au niveau des bus. Ce sont des services que nous importions qui, désormais, sont réalisés par nos ingénieurs » s’est-il félicité.

Le DG de l’Etusa a en outre, a fait savoir que « malgré une baisse du chiffre d’affaire de près de 30 % de l’activité, l’entreprise n’a pas cessé durant toute cette période ».En expliquant que « notre activité ne s’est pas totalement arrêtée car nous avons, entre autres, été sollicités par la Wilaya d’Alger pour le transport du personnel de santé au niveau de la capitale. Nous avons également transporté du personnel d’entreprises qui devaient maintenir leurs activités pendant la crise sanitaire en l’absence de transport collectif urbain et sub-urbain, et ce, grâce aux conventions que nous avions signées ».

Sur le volet des carburants hybrides, le responsable a révélé que « la conversion des bus roulant au Diesel vers le diesel-GPLc, via des kits installés par une main d’œuvre locale, permettra d’atteindre une économie d’énergie de plus de 30% sur le budget de l’ETUSA dédié au gasoil dont le coût annuel s’élève à près de 200 millions DA. Sachant que le parc de bus de l’ETUSA pour la wilaya d’Alger est de 847 bus, dont 300 bus dédiés au transport d’étudiants et 150 bus de transport de personnels ».

En expliquant que « le montage de ces kits a pu être réalisé par les techniciens de Naftal et ceux de l’ETUSA. Lors des premiers essais, nous avons constaté de bonnes performances du premier bus hybride, il active désormais sur notre réseau de transport du personnel ».En précisant que « les essais se poursuivent durant le mois en cours.

Krim a également dressé une liste les différentes niches d’économie d’énergie au niveau de l’entreprise publique « dont plusieurs sont en cours d’exploitation ».

En dévoilant  « une réflexion qui existe au sein de l’entreprise dans le cadre de l’exploitation de l’énergie solaire notamment à travers l’installation de panneaux photovoltaïques au niveau des dépôts et des guichets de billetterie de l’ETUSA et la mise en service de chauffe-eaux solaires au niveau des eaux sanitaires de ses ateliers ».

Il a néanmoins, indiqué  que « les investissements nécessaires sont importants mais nous y pensons. Certes, ce sont plusieurs petites actions mais nous visons à les multiplier davantage afin d’atteindre des taux importants d’économie d’énergie ».

Fatma.H

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer