InternationalSociété-santé

Le plus grand trou dans la couche d’ozone jamais découvert se referme enfin

Environnement

Le plus grand trou dans la couche d’ozone jamais détecté au-dessus du pôle Nord s’est refermé, près d’un mois après avoir été découvert.

Fin mars, les scientifiques du service de surveillance de l’atmosphère Copernicus (CAMS) ont repéré ce qu’ils ont appelé un grand trou “sans précédent” dans l’atmosphère, qui se profile au-dessus de la région arctique.

Il s’est rapidement transformé en le plus grand trou qu’ils aient jamais surveillé dans l’hémisphère nord. Il avait la taille du Groenland et s’étendait sur la surface de la calotte glaciaire polaire.

L’Organisation météorologique mondiale avait averti au siège des Nations Unies à Genève en octobre dernière, après avoir étudié l’atmosphère en coopération avec l’agence “Copernicus” pour surveiller l’atmosphère de l’Union européenne, que le trou d’ozone au-dessus de l’Antarctique avait atteint son maximum d’un an. 2020 et est devenu l’un des plus importants et des plus profonds de ces dernières années.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer