Flash-infola uneNationalRégional

Khelifa Ounissi inaugure plusieurs infrastructures de la police

Adrar:

Le directeur général de la sureté nationale (DGSN)  M. Khelifa Ounissi qui a entamé une visite de deux jours à la wilaya d’Adrar , ou il a procédé à l’inauguration à l’inauguration de plusieurs infrastructures dépendant de son institution.

Accompagné du wali d’Adrar, Larbi Behloul et des autorités civiles et militaires de la wilaya d’Adrar, , M. Khelifa Ounissi, a inauguré la 3ème sureté urbaine au niveau du quartier Tililane, un nouveau pôle d’extension urbaine qui abrite plus de 12 000 habitants, ce qui donne un policier pour 288 habitants.

Lors de son inauguration, le DG de la DGSN a déclaré que la réalisation de ces infrastructures est le fruit d’une vision stratégique prenant en compte les horizons du développement local et ses besoins nouveaux en matière de couverture sécuritaire. En marge de cette inauguration, le M. Ounissi a mis l’accent sur la stricte application de la loi pour ce qui est du respect du protocole sanitaire en vigueur, afin de mettre fin à la propagation de la pandémie de covid19, en parallèle avec un travail accru en ce qui concerne la sensibilisation des citoyens.

Concernant la prise en charge des personnels de la DGSN et de ses retraités, le directeur général de la sureté nationale a inauguré le centre médico-social qui porte désormais le nom de “Bouslim Ahmed” qui est doté de tout le matériel médical nécessaire à une prise en charge multiforme et complète de la santé des fonctionnaires de la DGSN et de leurs ayant-droits, concernant la médecine générale et les soins dentaires.

À l’issue de sa visite, le directeur général de la DGSN, a procédé à l’inauguration d’une crèche qui porte le nom de ‘Bouchareb Dahmane’ et destinée à accueillir les enfants des fonctionnaires de la police et des ayant-droits, d’une salle omnisport et d’une autre pour le tir, dans le but d’encourager les fonctionnaires à la pratique sportive dans toutes ses composantes.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer