EconomieFlash-infola une

20% des importations mauritaniennes depuis des pays africains proviennent d’Algérie

« La part des produits algériens dans le total des importations mauritaniennes des pays africains a atteint 20%, faisant de l’Algérie l’un des principaux fournisseurs de la Mauritanie ». C’est ce qu’a déclaré, à l’Aps,le Directeur général du Commerce extérieur au ministère du Commerce, Khaled Bouchlaghem.

En précisant que «l’Algérie est en mesure de porter en 2021 ses exportations jusqu’à 50 millions de dollars vers la Mauritanie, voire même de dépasser les 53 millions de dollars réalisés en 2017 ».

Le responsable a ajouté que « nos exportations vers la Mauritanie ont enregistré une hausse de 100 % durant le troisième trimestre 2020 (juillet à septembre) par rapport à la même période de 2019, atteignant près de 9 millions de dollars », estimant que « les chiffres de 2021 poursuivront leur tendance haussière suite à l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continental le africaine (Zlecaf), introduisant la libéralisation progressive des tarifs douaniers et la réduction des barrières non tarifaires ».

En poursuivant que «  la base logistique de Tindouf inaugurée en 2019 contribuera davantage au développement des échanges commerciaux entre les deux pays, soutenant ainsi le programme du Gouvernement visant à renforcer les relations commerciales avec la Mauritanie ainsi qu’avec les pays de l’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigéria, etc.).

  1. Bouchlaghem a affirmé que « l’organisation de la Foire des produits algériens à Nouakchott en 2018 a également contribué à donner un nouvel élan aux relations commerciales entre les deux pays ».

Le responsable a cité « les produits agroalimentaires portés notamment par le sucre, les dattes, préparations de sauces. Les produits industriels ont aussi constitué les principaux produits exportés vers la Mauritanie tels que les produits plastiques, le ciment ainsi que les produits d’emballage et d’hygiène ».

A souligner que les exportations algériennes vers ce pays, qui ne dépassaient pas au mieux les deux (02) millions de dollars pendant une longue période, ont notablement progressé.

Ainsi, en 2014, ce chiffre était de l’ordre de deux (02) millions de dollars, évoluant jusqu’à atteindre 53 millions de dollars en 2017 et 42 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2019.

Pour les 9 premiers mois de l’année 2020, les exportations algériennes ont évolué en dents de scie à cause du Covid-19. Elles ont atteint 16,4 millions de dollars sur cette période, les prévisions pour l’ensemble de l’année écoulée étant de 20 millions de dollars, a-t-on appris.

L’Algérie est devenue l’un des principaux fournisseurs africains de la Mauritanie. Selon les plus récentes statistiques, l’Algérie a été le 2ème fournisseur africain de la Mauritanie en 2018.

Par ailleurs, on croit savoir que de grands groupes algériens tels que Télécom Algérie, Saidal, Maghreb Pipe Industries envisageraient de s’ implanter en Mauritanie durant l’année 2021, misant sur leur potentiel industriel et commercial et sur le projet, en cours, de bitumage de l’axe routier Tindouf-Zouerate.

A rappeler que  de nombreuses sociétés algériennes ont ouvert des showrooms ou disposant de représentants à Nouakchott (Condor electronics, Sim, Faderco, Géant Electronics, Safcer, Divendus, Kia Algérie, Venus, Socothyd …).

 

F.H

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer