la uneNational

SNTF : Les anciennes cartes d’abonnements seront acceptées en attendant leurs renouvellements

Le Directeur de transport des voyageurs SNTF Gamouri Samir a indiqué que le chemin de fer en Algérie est estimé à 4 mille kilomètres et relie 38 wilayas. « Ces lignes seront étendues pour couvrir toutes les régions du sud et toutes les régions de l’est et de l’ouest, le réseau s’étendra à 12 mille kilomètres en 2030 » a-t-il annoncé.

Intervenant sur les ondes de la radio algérienne, le directeur des transports a annoncé un plan de réhabilitation des wagons usés acquis en 1985, confirmant que « l’opération avait débuté en juin 2017, au niveau des ateliers de Sidi Bel Abbas et Hussein Day, ce qui a permis de préparer 60% des 200 wagons usés. Chariot ».

Samir Gamouri a révélé que la société a subi d’importantes pertes matérielles, qui seront soigneusement contrôlées à la fin de ce mois de janvier.

Concernant la reprise des voyages inter-willayas par train, Gamouri a déclaré que « les anciens abonnements seront acceptés en attendant le renouvellement des cartes d’abonnement, en particulier pour les étudiants ».

L’intervenant a révélé que «la reprise de quelques l’activité des trains entre les villes et les trains régionaux se fera en deux phases. « La première étape consiste à reprogrammer les voyages reliant quatre wilayas, à savoir Alger, Boumerdès, Tizi-Ouzou et la wilaya de Blida à raison de 128 trajets par jour ». Soulignant que « 20 trains ont été alloués pour le transport des étudiants ».

Gamouri a également évoqué la deuxième phase, qui, selon lui, commencerait à partir de demain lundi avec en moyenne de 200 voyages par jour, concernant les lignes régionales et les grandes lignes, à l’exception des trains équipés de couchettes.

Concernant la capacité des trains dans la capitale d’Alger, l’orateur a affirmé qu’elle « est estimée entre 100 mille et 120 mille sièges par jour ». Ajoutant « les billets et les réservations seront par paiement électronique pour éviter les files d’attente interminables au niveau des gares, et également cette décision est prise afin d’empêcher la propagation de la Covid-19 ».

Le responsable a indiqué également que «ses services ont pris des mesures strictes afin de mettre en œuvre le protocole sanitaire et le faire respecter par les voyageurs et cela mesurant la température, en portant un masque et en utilisant des désinfectants alcooliques».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer