Flash-infola uneNational

Le président Tebboune n’est pas satisfait de la gestion du dossier des zones d’ombre

Le président de la République, Abdelmadjid  Tebboune, a exprimé lors du conseil des ministres qu’il a présidé aujourd’hui, dimanche, son mécontentement face à la performance de certains walis concernant la gestion du dossier des zones d’ombre.

Selon ce qui a été déclaré dans un communiqué rendu public par la Présidence à l’issue de la réunion qui a été  consacrée à l’évaluation du bilan annuel 2020 des secteurs ministériels, le Président Tebboune a estimé que les résultats obtenus dans ce cadre variaient entre positifs et négatifs.

Au cours du Conseil, le président a écouté une présentation complète des résultats des travaux du gouvernement au cours de l’année précédente, présentée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad.

A l’issus de la réunion, le Président a donné des instructions pour réactiver les secteurs qui ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens et pour passer à la vitesse maximale au début de cette année, appréciant  les progrès tangibles dans certains secteurs, tels que l’industrie pharmaceutique, les start-up et l’ANSEJ.

Le président Tebboune n’est pas satisfait de la gestion du dossier des zones d’ombre

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a exprimé son mécontentement face à la mauvaise gestion du dossier des zones d’ombre par certains walis.

A cet effet, le Président de la République a insisté sur la nécessité de séparer les programmes de développement local avec l’enregistrement de certaines initiatives positives telles que l’approvisionnement en eau et le raccordement au gaz naturel  au niveau de certaines zones d’ombre.

A la même occasion, le Président a appelé à mettre fin aux anciens pratiques, telle que  l’approvisionnement en eau potable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer