Economiela une

Sonelgaz veut soutenir la Lybie et l’aider à élargir ses perspectives économiques

Le Président Directeur Général Chaher Boulakhras a détaillé, lors de sa rencontre ce 27 décembre avec la délégation de la société « General Electricity Company Of Lybia » (GECOL), quelques chiffres clés de l’année en cours et a parlé de la stratégie de Sonelgaz  pour les années à venir.  Il reviendra sur le soutien et l’aide de son groupe afin d’élargir les perspectives économiques de la Libye.

«C’est une fenêtre d’opportunité pour nous afin de soutenir votre quête d’un avenir meilleur pour vos concitoyens et vous aider à élargir vos perspectives économiques », affirmera Chaher Boulakhras.

Boulakhras s’est ensuite penché sur les défis multiples auxquels fait face la Libye. Il s’agit selon lui de « Assurer la couverture en énergie électrique de tout un pays avec les meilleures conditions de qualité et de continuité de service est une tâche lourde ». Il poursuivra « nous sommes impatients de travailler avec vous pour vous accompagner à surmonter les obstacles et vous assurer l’assistance nécessaire pour la réussite de votre relance ».

Le même responsable  exprimera à cette occasion « le soutien et le plein appui du Groupe Sonelgaz dans votre nouveau départ. Nous le ferons en nous focalisant sur les priorités exprimées par votre société à chaque fois que besoin est ».

« Nul ne peut ignorer que la transition pacifique ouvre une fenêtre d’opportunités politique et économique importantes, cette occasion doit être saisie pour consolider les acquis de votre société, conforter sa mission de service public et favoriser le développement de ses infrastructures et de son capital humain » rappellera le Pdg de Sonelgaz.

Par ailleurs, le groupe Sonelgaz a préparé un programme de visites d’infrastructures qui leurs permettra de mieux appréhender la présence de Sonelgaz en Algérie et d’évaluer surtout les très nombreuses opportunités de partenariats entre nos entreprises respectives. Le Pdg du Groupe, a ensuite illustré les efforts considérables qui ont été entrepris depuis l’indépendance,  et qui ont mené à transformer le système électrique en le rendant plus efficient.

Le Groupe Sonelgaz et la société énergétique libyenne Général Electric Compagny (GECOL) à la même occasion une nouvelle convention de coopération élargissant ainsi la coopération entre les deux entités à la production, au transport et à la distribution d’électricité et de gaz, selon le PDG de Sonelgaz, Chaher Boulekhras.

Évaluation 3.700 zones d’ombre à travers le pays Par ailleurs

Le PDG de Sonelgaz a été interrogé quant au raccordement des zones d’ombre à l’électricité et au gaz à travers le territoire national. Il a indiqué à ce propos qu’un plan d’urgence a été mis en place pour éliminer progressivement les zones d’ombre.

Selon M. Boulakhras, les premières statistiques évaluent à 3.700 zones d’ombre à travers le pays et près de 4.000 s’agissant de l’absence de raccordement en gaz.

Le même responsable a fait savoir qu’en 2020, plus de 1.800 zones d’ombre ont été raccordées au réseau électrique et gazier, ajoutant que qu’avant même le début de ce programme, « Sonelgaz avait entrepris de préfinancer ces projets de raccordement des zones d’ombre à travers le pays ».

Lors de cette cérémonie, des prix ont été décernés aux équipes de Sonelgaz dépêchées en Libye en octobre dernier afin de procéder à la réparation de la centrale de production électrique de Khoms.

Réseaux de transport de l’électricité

Concernant l’électricité « la capacité installée en moyens de production est aujourd’hui de 22.000 MW. Les réseaux de transport de l’électricité ont atteint 30.511 km et les réseaux distribution 346.641 km » dira la même source.

Selon le responsable l’introduction des cycles combinés dans la production d’électricité et de la tension 400 kV dans le réseau de transport ont marqué un tournant dans la structure du système électrique de notre pays en prenant en charge des technologies qui exigent l’acquisition et la maitrise de nouvelles compétences.

Quant au nombre de clients électricité qui était de 705 000 en 1962, il a atteint 10.042.318 en 2020.

Transport et distribution du gaz naturel par canalisation :

Le réseau de transport du gaz naturel est aujourd’hui de l’ordre de 22 124 km tandis que les réseaux de distribution de gaz naturel ont atteint 116.923 km. Le nombre de clients gaz passera de 199 000 en 1962 à 6.049.389 en 2020.

« Les chiffres que je viens d’évoquer sont significatifs à plus d’un titre.  En 50 année d’existence, Sonelgaz a réussi le challenge de faire évoluer le parc de production, le réseau de transport de l’électricité, le réseau de transport gaz et les réseaux de distribution, pour permettre aux énergies électrique et gazière d’arriver chez chacun de nos concitoyens », informera t il.

Sur le plan des ressources humaines, « nos travailleurs ont eu à relever plusieurs défis afin d’assurer la continuité de service et la gestion d’un service public vital pour le développement du pays. En 50 années, les efforts conjugués ont permis de transformer l’établissement public « Electricité et Gaze d’Algérie », de quelques 5000 agents, en un groupe industriel qui compte aujourd’hui plus de 90.000 employés toutes catégories confondues », précise Boulakhras.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer