Flash-infoInternationalla une

Covid-19 : L’Europe entame aujourd’hui, sa compagne de vaccination

La première campagne de vaccination contre la Covid-19 débutera ce dimanche 27 décembre en Europe, plus précisément dans les 27 pays membre de l’union européenne. Cependant l’Allemagne, la Hongrie et la Slovaquie ont pris les devants dès samedi.

« Nous commençons à tourner la page d’une année difficile », s’est félicitée sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qualifiant de « touchant moment d’unité la campagne européenne de vaccination, la clef pour sortir de la pandémie ».

En effet, Les pays de l’EU ont lancé une vaste campagne de vaccination contre le Coronavirus, adoptant le vaccin produit par les sociétés américaines «Pfizer» et allemandes «Biontech», en conjonction avec les restrictions strictes dues à la détérioration de la situation épidémiologique.

La Commission européenne avait exprimé l’espoir que cette campagne de vaccination contre le virus débuterait les 27 et 29 décembre.

La plupart des pays de ce continent débuteront ce dimanche leur campagne de vaccination complète, parmi lesquels figurent l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, l’Autriche, l’Estonie, la Lituanie, la Pologne et la Bulgarie.

Quant à l’Irlande, elle commencera ses vaccins le 30 décembre et la Belgique, la sera pour lundi prochain.

L’Europe a décidé, de commencer le vaccin après son approbation par les autorités sanitaires compétentes de l’Union européenne. Lundi dernier, la Commission européenne a autorisé l’entrée du vaccin «Pfizer-Biontech» sur le marché européen, après une évaluation positive de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Trois pays ont ouvert le bal la veille

Trois pays d’Amérique latine ont commencé leur campagne de vaccination contre le Covid-19, jeudi 24 décembre. Le Mexique, le Chili et le Costa Rica ont devancé les autres pays.

Tandis qu’en Allemagne, c’est la Saxe-Anhalt qui a ouvert le bal, avec la vaccination d’Edith Kwoizalla, 101 ans, résidente d’une maison de retraite où 50 autres personnes résidents et personnels soignants ont été vaccinées. La vaillante centenaire « a reçu la piqûre calmement, en souriant derrière son masque », a fait savoir Die Zeit.

Malgré que la Chine n’ait pas encore formellement autorisé la mise sur le marché du vaccin, ce pays est le premier à avoir lancé, dès cet été, une campagne de vaccination, réservée toutefois aux personnes les plus exposées (employés et étudiants se rendant à l’étranger, soignants…). Plus d’un million de doses de vaccins expérimentaux chinois ont déjà été injectées dans le pays, rapporte la presse internationale.

La Russie a suivi le 5 décembre, en commençant à vacciner les travailleurs à risque avec le Spoutnik V, développé par le Centre national russe d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleya.

Plus de 600 000 personnes ont reçu au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a, quant à lui, été le premier pays occidental à autoriser le vaccin développé par l’alliance américano-allemande Pfizer-Biontech. Sa campagne de vaccination a débuté le 8 décembre et plus de 600 000 personnes ont déjà reçu la première des deux doses du vaccin, selon des chiffres officiels.

En Occident, le Canada et les États-Unis ont suivi le 14 décembre, la Suisse le 23 et la Serbie le 24, tous avec le vaccin de Pfizer-Biontech. Plus d’un million d’Américains ont déjà reçu une dose, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les États-Unis et le Canada sont également les deux premiers pays à avoir autorisé le vaccin de l’américain Moderna.

De son côté, La Turquie a annoncé jeudi qu’elle allait prochainement recevoir une première commande d’un vaccin chinois contre le Covid-19, affirmant que celui-ci était efficace à 91,25 %, malgré l’absence de résultats officiels des tests de phase 3

L’Arabie saoudite et le Bahreïn ont commencé le 17 décembre

L’Arabie saoudite et le Bahreïn ont commencé leur campagne le 17 décembre, le Qatar le 23, le Koweït le 24. Oman doit débuter sa campagne ce dimanche. Tous ces pays ont opté dans un premier temps pour Pfizer-BioNTech. Bahreïn a également injecté des doses de Sinopharm. Bahreïn plus de 50 000, selon des chiffres officiels.

Quant a l’Argentine, deuxième pays à avoir homologué le vaccin russe Spoutnik V après la Biélorussie, a reçu 300 000 premières doses en provenance de Moscou et devrait commencer la campagne d’immunisation dès la semaine prochaine.

Au Moyen-Orient, les Émirats arabes unis ont été les premiers à lancer leur campagne avec des doses du chinois Sinopharm, le 14 décembre dans la capitale Abou Dhabi. Toujours aux Emirats, Dubaï a commencé à vacciner le 23 décembre avec des doses Pfizer-BioNTech.

En Amérique latine, le Mexique, le Chili et le Costa Rica ont commencé leur campagne le 24 décembre, avec des vaccins Pfizer-BioNTech.

La Jordanie, Singapour et l’Argentine ont également approuvé le vaccin Pfizer-BioNTech, mais la date de début de leur campagne n’est pas encore connue. L’Argentine a également autorisé le vaccin russe Spoutnik V.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer