la uneNational

Affaire du montage automobile : Le procès des 17 accusés reporté au 9 janvier

La Cour d’Alger a reporté, ce samedi 26 décembre, le procès en appel pour les 17 accusés de l’affaire des usines de montage automobile au 9 janvier prochain.

La décision de report du procès est intervenue à la demande de la défense des deux accusés, afin que certains puissent consulter les détailles de l’affaire.

La réouverture du dossier et la programmation d’un troisième procès pour les accusés, a été approuvée après que la Cour suprême a accepté l’appel de la cassation déposé par les défendeurs. Une assise spéciale a été consacrée pour un nouveau procès à a Cours d’Alger avec un groupe judiciaire spéciale.

La question est liée au premier dossier de corruption qui a été traité par le tribunal de Sidi M’hamed en décembre de l’année dernière, dans lequel sont suivis les deux premiers anciens ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, et les anciens ministres de l’Industrie Mahdjoub Bedda et Youcef Yousfi, ainsi que le ministre des Transports et des Travaux publics Abdelghani Zaalane.

Les propriétaires d’usines automobiles, Hassan Larbaouiet Mohamed Bairi, y ont également été condamnés, en plus d’Ali Haddad.

Ils ont été suivis d’accusations de corruption, de gaspillage de fonds publics, d’octroi de privilèges indus, en particulier dans le secteur de l’installation automobile, ainsi que d’un financement secret pour la campagne électorale de l’ancien président Bouteflika.

Les peines prononcées à leur encontre allaient de 3 à 15 ans de prison ferme et d’amendes.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer