la uneNational

Recherche scientifique-Développement technologique: première session ordinaire du comité sectoriel les 23 et 24 décembre

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique organisera les 23 et 24 décembre de ce mois, la première session ordinaire du Comité Sectoriel Permanent de recherche scientifique et de développement technologique(CSP) 2020, annonce un communiqué des organisateurs, reçu par notre rédaction.

« Au regard du contexte exceptionnel imposé par la crise sanitaire, cette première session du CSP-MESRS se tiendra à distance. Seule la séance plénière se déroulera au CERIST (Centre de Recherche sur l’Information Scientifique et Technique) en présence de quelques responsables du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et de la Direction Générale de la Recherche scientifique et du Développement technologique (DGRSDT) » annonce le communiqué.

À l’ordre du jour de cette première session, « une séance plénière sera consacrée à présenter le bilan général 2020 en matière de recherche scientifique et de développement technologique ainsi que les perspectives pour l’année 2021 » a-t-on ajouté.

Par ailleurs, des présentations sont prévues et elles porteront sur les publications scientifiques, les brevets, les programmes nationaux de recherche pluriannuels (santé du citoyen, sécurité alimentaire,  sécurité énergétique) et les programmes internationaux de recherche.

Aussi, trois (03) ateliers par visioconférence seront programmés, lors de cette initiative, qui vient dans la perspective de rassembler et de proposer les éléments nécessaires à l’enrichissement  de la politique sectorielle de recherche scientifique et de développement technologique et en vue de veiller à la mise en œuvre et aux suivis coordonnés des programmes de recherche scientifique,

Le premier atelier portera sur « la sélection des laboratoires d’excellence Tamayouz, après validation de la liste par le Comité sectoriel permanent. Les laboratoires Tamayouz seront  créés, installés, suivis et accompagnés par la DGRSDT (MESRS) dans sa politique de recherche, de formation, de développement technologique, de valorisation et d’innovation selon les standards internationaux » indique la même source.

Leur mission sera d’exécuter des activités de recherche d’envergure nationale. L’un des principaux objectifs sera de soutenir la stratégie nationale pour un développement économique durable. Les laboratoires « Tamayouz » bénéficieront d’un appui financier conséquent ainsi que du soutien de la DGRSDT qui veillera à offrir un climat adéquat à la conduite des activités de recherche.

Le deuxième atelier 2 se portera sur la création d’entités de recherche, et ou sera présenté les résultats des appels à création de différentes entités de recherche (laboratoires, centres, incubateurs, autres services communs…).

Par ailleurs, le troisième et dernier atelier, sera sur « la réflexion autour de projet de décret concernant l’évaluation de la recherche » lit on sur le communiqué. Lors de cet atelier, il s’agira de formaliser les critères d’évaluation des entités de recherche, des équipes de recherche et du chercheur dans un projet de décret exécutif.

Cette session sera clôturée le 24 décembre 2020 à 12h30 avec la lecture des recommandations et perspectives en matière de recherche scientifique et de développement technologique.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer