EconomieFlash-infola une

Les textes réglementaires bientôt finalisés

Gestion des déchets:

La ministre de l’environnement Nassira Benharrats lors de son allocution d’ouverture, hier, du 1er salon virtuel algérien de la gestion des déchets a indiqué  que son département « est en voie de finalisation des textes réglementaires relatifs à l’intégration des jeunes porteurs de projets ou initiateurs de micro-entreprises dans la dynamisation de la gestion des déchets ».

Elle a précisé que « l’économie circulaire est un pilier de la stratégie sectorielle et les jeunes porteurs de projets ou initiateurs de micro entreprises peuvent jouer un rôle important dans la dynamisation de la gestion des déchets, leur recyclage et leur valorisation ».

La ministre a estimé que « la crise sanitaire du Covid-19 avait provoqué « un accroissement continu des déchets ménagers et assimilés. Cet accroissement continu des déchets ménagers et assimilés est le résultat d’une consommation effrénée pendant le confinement renforcée par l’usage intense des équipements de protection à usage unique individuels » a-t-elle constaté.

Elle a soutenu, à ce propos que « le problème de leur élimination devient aiguë et leur gestion, collecte et traitement deviennent de plus en plus préoccupants. Pour faire face à cela, il faudrait mobiliser radicalement tous les acteurs, départements ministériels, opérateurs économiques, entreprises, collectivités locales et citoyens ».

S’agissant du 1er Salon Algérien Virtuel des Déchets, Mme. Benharrats a affirmé que « cette initiative donnera à chacun l’opportunité de débattre de la gestion des déchets et d’instruire quant aux meilleures pratiques de chacun ».

Cette rencontre, a-t-elle ajouté, « permettra de concrétiser des partenariats, d’initier et de conclure des relations professionnelles entre les participants pour dynamiser leurs situations professionnelles et économiques ». La ministre a  relevé que « l’implication des représentants du mouvement associatif dans ce salon virtuel va aider à implanter la culture environnementale et la promotion de l’écocitoyenneté auprès des citoyens ».

F.H

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer