Café-info

 Place à l’art plastique

Galerie Baya au palais de la culture Moufdi-Zakaria

La galerie Baya du palais de la culture Moufdi-Zakaria, à Alger, abrite depuis  jeudi dernier une exposition artistique proposant une panoplie de tableaux aux différents thèmes et couleurs pour former au final une mosaïque magnifique naissant sous les doigts de grands artistes algériens et étrangers. Placée sous le thème “En dépit de la douleur, notre plume insuffle de l’espoir”, cette exposition inaugurée par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda met au grand jour la créativité que traduit le pinceau des artistes innovateurs au profit des férus de l’art plastique.

Ces tableaux reflètent, agréablement, l’espoir, les rêves mais également les inquiétudes de ces artistes qui viennent présenter leurs œuvres jusqu’au 23 janvier prochain. Plusieurs techniques et procédés ont été exécutés sur plus de 100 tableaux qui illustrent les notions de l’abstrait, la symbolique et l’expressif. A noter que les tableaux exposés ont été sélectionnés parmi les meilleures œuvres ayant participé au symposium international Chélia, tenu à Khenchela en juillet 2019. Ont pris part à cette exposition, entre autres, les trois lauréates du Prix Ali-Maâchi pour les arts plastiques, en l’occurrence : Nour El- Houda Choutla pour La femme en Afrique, Chadia Derbal pour Cauchemars de la guerre et à Abla Ben Chaiba pour Le cireur de chaussures.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer