la uneSociété-santé

Maladies chroniques : Pénurie de 300 médicaments sur les rayons des pharmacies nationales

Les pharmacies souffrent d’une pénurie « importantes », de médicaments destinés aux personnes atteintes de maladies chroniques. Une situation que l’Algérie n’a pas côtoyée depuis des années.

Le représentant du la Syndicat national des pharmaciens d’officines Snapo, Abdelkarim Maghni, dénombre « une pénurie de 300 médicaments sur les rayons des pharmacies nationales, ce qui est un grand nombre que l’Algérie n’a pas vu depuis des années. Cette rareté affecte diverses maladies chroniques comme les cardiopathies et la médecine interne ».

Concernant cette situation, le représentant du Syndicat a tenu les «financiers» pour responsables de cette fluctuation de la distribution des médicaments, révélant en même temps qu’il existe « 170 produits enregistrés et invendables et aucun produit sur le marché algérien » dira t il.

Par ailleurs, Abdelkarim Maghni se demande: « Pourquoi enregistrons-nous ce nombre important de médicaments s’il n’y a pas d’addition thérapeutique de santé dont le patient algérien bénéficiera? ».

Les médecins conseillent au patient de remplacer les médicaments manquants par des génériques. En cela, la spécialiste des maladies cancéreuses Pierre-et-Marie-Curie  du Centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha, le professeur Hanane Hocine, explique: «Il existe des médicaments génériques disponibles au prix le plus bas et totalement accessibles. Comme pour les autres traitements appelés biosmillers, «biosimilaires», à des prix abordables».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer