la uneNational

Kamel Beldjoud : La police arabe doit coopérer afin de lutter contre la criminalité transcontinentale

Le ministre de l’intérieur, Kamel Beldjoud, a déclaré que la police algérienne est prête à s’engager dans tous les efforts de coopération policière arabe, expliquant que cette coopération permettra l’échange d’informations, d’expertise et d’expériences.

A l’occasion de la célébration de la Journée de la police arabe, ce samedi 19 décembre, le Ministre a précisé que les dirigeants de la police arabe sont conscients de l’importance d’une action conjointe d’une manière qui ouvre la voie à l’adoption d’une parenté commune pour lutter efficacement contre la criminalité transcontinentale, en particulier avec la propagation de ce type de crime, par l’utilisation du cyberespace par leurs auteurs.

Le ministre a expliqué que « la réalité d’aujourd’hui oblige les policiers arabes avec toutes leurs spécialités à ne pas négliger le mauvais usage du développement technologique qui est exploité par le crime ». Affirmant que » cette occasion est une date historique importante, qui représente pour nous tous un poste de premier plan qui nous motive à activer les liens de coopération entre frères arabes dans le domaine de la police ».

Le ministre de l’Intérieur a indiqué que la police au niveau arabe a connu une évolution remarquable qui a contribué à lutter contre la criminalité sous toutes ses formes, en plus de renforcer le travail de quartier grâce à la bonne utilisation du personnel policier, des nouvelles technologies.

Beldjoud a souligné que « les responsables de la police arabe doivent renforcer la coopération, échanger leurs expériences et unifier leur vision sur la manière de traiter les problèmes de sécurité ».

« L’Algérie a progressivement commencé à construire un nouvel édifice gouvernemental basé sur la démocratie participative, indiquant que cette occasion se présente dans des conditions de santé exceptionnelles après l’épidémie de la Covid-19 ». Soulignant que « les intérêts de la police ont joué un rôle préventif de premier plan dans l’activation des mécanismes pour lutter contre cette maladie dangereuse » ajoute le même responsable.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer