la uneNational

Hoyam Benfriha : Des comités de wilaya pour la mise à jour des spécialités

La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnel, Hoyam Benfriha, a révélé que des comités ont été mis en place pour élaborer des cartes pédagogiques qui tiennent compte des spécificités de chaque wilaya, afin de reflèter la réalité du développement économique.

La ministre a déclaré que la deuxième étape comprend la création d’institutions d’ingénierie pédagogique capables de fournir des études et de la prospective.

A cet égard, Hoyam Benfriha a précisé que l’Institut national de l’enseignement et de la formation professionnels, étudiera les exigences et les besoins de l’environnement économique, selon un conseil scientifique.

Elle a souligné que l’institut accordera tous les pouvoirs pour tracer la direction générale du secteur, notant que le secteur comprend 23 filières, dont 495 spécialités.

Quant à la formation professionnelle, elle a révélé que le secteur comprend sept filières qui regroupent 98 spécialités, selon la ministre. Elle ajoutera « il existe de nouveaux programmes de spécialisations liées au secteur de l’environnement, des énergies renouvelables et des mines, notamment l’exploration et la pêche, qui regroupe 29 professions ».

Des spécialisations seront également lancées dans le domaine des assistants de documentation, notamment l’aspect juridique de la conclusion de contrats et autres.

Selon la même source « il existe une tendance à renforcer la formation des cadres humains dans les industries manufacturières en Algérie et l’agriculture transformationnelle ».

La ministre a également révélé « un manque d’utilisation des potentiels de l’Algérie, notamment dans le domaine agricole ».

Concernant les derniers développements du secteur, la ministre de la Formation a révélé qu’il envisageait de créer des pôles d’excellence et de travailler avec les laboratoires universitaires et les instituts de formation pour renforcer les relations entre l’université et les établissements de formation.

L’entrée formative se fera selon les conditions de santé

La ministre de la Formation, a révélé que d’importantes capacités pour accueillir les stagiaires ce dimanche 20 décembre, et cela au milieu d’un protocole sanitaire strict afin de protéger la famille de la formation et de l’apprentissage.

Hoyam Benfrifa a confirmé lors de son intervention à l’émission « l’invité du matin » de la radio algérienne, que « l’entrée formative se fera selon les conditions de santé en vigueur dans le reste des autres secteurs pour affronter le la pandémie ».

La ministre a également indiqué que le coup d’envoi de la nouvelle année de la formation,  sera donné depuis la wilaya de Médéa par le premier ministre Abdelaziz Djerad, ce qui indique «l’importance de ce secteur pour le gouvernement car il est l’un des principaux piliers pour le lancement du développement économique en Algérie».

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer