Economiela une

Hamdani plaide pour l’annulation des impôts aux agriculteurs

Crise sanitaire

« L’agriculture n’est pas une activité commerciale », c’est ce qu’a déclaré Mr Abdelhamid Hamdani, ministre de l’agriculture et du développement rural,  lors d’une plénière, tenue hier et consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale.

En réponse à une question sur les impôts qui pèsent sur les agriculteurs en cette conjoncture exceptionnelle marquée par le stress hydrique et la crise sanitaire, le ministre a soutenu qu’il plaidait pour l’annulation des impôts aux agriculteurs, estimant que ce secteur vital n’est pas une activité commerciale.

Il a répliqué à une interrogation sur les conditions d’octroi aux investisseurs privés de terrains relevant aux domaines de l’Etat, M. Hemdani que  « dans le cadre du plan national du développement agricole et rural, il est autorisé aux citoyens d’exploiter les domaines forestiers en vue de la mise en valeur des terres arides, la plantation d’arbres fruitiers ainsi que l’élevage de bétail, conformément à un cadre juridique définissant les conditions et les modalités d’exploitation du patrimoine forestier ».

En précisant que « la durée d’exploitation est définie selon la nature de l’activité comme suit : (20) ans pour les activités d’élevage et 40 ans pour les activités liées à la plantation d’arbre ».

Le ministre a fait savoir qu’ « un cadre réglementaire a été mis en place, définissant les conditions et modalités d’octroi d’autorisations d’exploitation dans le domaine forestier à travers le décret exécutif de 2001permettant aux citoyens de bénéficier de lots de terrain pour les mettre en valeur et y établir des investissements visant à rentabiliser le patrimoine forestier de l’Etat »

Fatma.H

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer