la uneNational

Célébration de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est une journée internationale célébrée le 25 novembre et soutenue par l’Organisation des Nations unies.

Ce mercredi,  l’Algérie célèbre, à cette occasion, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise une conférence nationale sur “La femme et la cohésion familiale à la lumière des changements technologiques”, sous la supervision de la ministre du Secteur, Mme Kaoutar Krikou , dans le but d’examiner “l’étendue de l’impact des médias sur les individus et la famille et les nouvelles formes de violence liées aux réseaux sociaux, notamment en période de confinement en raison de la pandémie de Covid-19 et son impact sur la famille et la société.

La conférence vise à “informer et à sensibiliser sur les effets du phénomène de la violence sous ses différentes formes sur la société, en particulier la violence liée aux réseaux sociaux, dans le but de la prévenir par des campagnes de sensibilisation, mettre en valeur le rôle des autorités concernées et faire connaitre les services fournis dans le domaine de la lutte contre la violence à l’égard de la femme et le renforcement de la prise en charge des femmes en situation difficile, en sus de la coordination entre les secteurs concernés par cette question afin d’améliorer la qualité des services fournis aux femmes et aux jeunes filles en situation difficile, notamment celles victimes de violence”, a indiqué mardi un communiqué du ministère.

Parmi les objectifs de cette rencontre, figure aussi « le renouvellement de l’engagement de l’Algérie à œuvrer pour la promotion des droits des femmes et en vue de les protéger de toutes les formes de violence, conformément aux conventions internationales et à la législation nationale, notamment à la lumière des circonstances exceptionnelles que traverse le pays en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer