la uneNational

Appel à l’application des peines maximales

Projet de loi sur la lutte contre l'enlèvement:

Les membres du conseil nationale, ont salué ce mercredi la teneur du projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre les crimes d’enlèvement, appelant à l’application des peines maximales, y compris la peine capitale, à l’encontre des auteurs de ces crimes”.

À cet égard, les sénateurs Ahmed Bouziane, et Fatih Talabi, représentant du RND, et Mohamed Ben Tabba, ont réclamé «l’application de la peine capitale et ne pas se contenter de la prononcer, car c’est le seul moyen de dissuader ce dangereux type de crime».

A leur tour, les membres Mohamed Zakaria et Diaa Eddin Belhbari (FLN) ont souligné l’application “effective” de la peine de mort contre les auteurs afin de “freiner ce genre de crime étranger à notre société”.

Les deux membres du conseil nationale ont également souligné l’importance de préparer des études sociales pour connaître les raisons du délit d’enlèvement en recrutant des psychologues, des sociologues et divers intervenants, indiquant la nécessité d’organiser des campagnes de sensibilisation avec la participation de la société civile.

Quant au membre Abdelkader Krinik (FLN), a souligné, de son côté, la nécessité d’imposer les peines maximales contre les ravisseurs, y compris l’application de la peine de mort, qualifiant cela de “revendication populaire” qui nécessite sa mise en œuvre sur le terrain.

De son côté, la Commission des affaires juridiques et administratives, des droits de l’Homme, de l’organisation locale, de l’aménagement du territoire et du découpage territorial du Conseil de la nation (sénat), a affirmé dans son rapport préliminaire que ce texte” a été élaboré pour combler le vide juridique inscrit dans la législation nationale dans les crimes d’enlèvement, notamment à la lumière de l’exacerbation de ce crime dans notre pays  .

La commission a également pris note du contenu de ce projet de loi, soulignant la nécessité d’une application stricte de ses dispositions afin de lutter contre ces crimes et de dissuader les criminels.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer