la uneNational

La mise en garde du ministère

Violations du protocole sanitaire dans les universités

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a mis en garde contre les abus enregistrés par les services du ministre Abdelbaki Benziane concernant le respect des mesures du protocole sanitaire pour limiter et prévenir la propagation de coronavirus et la tutelle a fait état des risques de cette négligence dans un mémorandum du secrétaire général du ministère à tous les directeurs d’établissements universitaires ainsi qu’au directeur de l’office national des services universitaire.

La note précise que de nombreuses violations ont été enregistrées en ce qui concerne le respect des mesures de prévention de la propagation du Coronavirus au niveau des espaces et des structures des établissements d’enseignement ou des réunions universitaires, notamment les mesures prévues dans le protocole sanitaire approuvé pour la reprise de l’activité pédagogique et la préparation de la rentrée universitaire prévue le 15 décembre, et le ministère énuméré dans sa note et les violations commises, qu’elles soient liées au port de masques ou à la stérilisation des espaces, au non-respect de la distanciation sociale.

Sur la base de ces observations, la tutelle a conclu dans sa correspondance en affirmant que de tels abus menaçaient de détruire complètement le régime du secteur visant à assurer la sécurité et la santé de la famille universitaire, à assurer la continuité de l’activité éducative et à saper les efforts des pouvoirs publics pour lutter contre le virus.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a appelé ses directeurs à faire preuve de plus de responsabilité imposée par la situation sanitaire exceptionnelle, et à imposer le strict respect des mesures du protocole sanitaire tout en impliquant activement les cellules locales installées au niveau des établissements universitaires à cet effet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer