Flash-infola uneNational

Djerad exclut la fermeture des écoles

Coronavirus

Le Premier ministre, Abdeleziz Djerrad, a exclu la fermeture des écoles, mettant ainsi fin à le polémique qui s’installe face à la recrudescence de l’épidémie de coronavirus.

En marge de coup d’envoi d’une campagne nationale de reboisement à Tipasa, Djerrad a déclaré : « pourquoi allons-nous fermer les écoles ? ».  « Y a-t-il un pays au monde qui a fermé ses écoles ? », Non il n’y a pas » a-t-il dit.

Ajoutant, « s’il y aurait les problèmes dans ce sens, nous allons immédiatement les prendre en considération, sans pour autant porter atteinte aux intérêts les élèves ».

Le premier ministre a estimé que l’état de santé dû à la pandémie de coronavirus est considéré comme étant une guerre, appelant toutefois les Algériens à la mobilisation.

Sur la hausse des cas de la Covid-19, après une nette baisse, le Premier ministre a affirmé que “l’Algérie, à l’instar de la première vague de la pandémie qu’elle a pu contenir, grâce à une approche scientifique rigoureuse, fera face à cette deuxième vague avec la même détermination”.

“On peut dire que la situation est stable en Algérie par rapport aux taux enregistrés de par le monde”, a-t-il ajouté, estimant qu'”il faut, en même temps, éviter tout relâchement et ne pas sous-estimer la gravité et la dangerosité de ce virus”.

Après avoir salué le rôle de “l’armée blanche” (staffs médical et paramédical) mobilisée depuis la propagation du nouveau coronavirus en Algérie, le Premier ministre a lancé un appel aux citoyens au strict respect des mesures préventives, à davantage de prudence et au sérieux», soulignant que le citoyen aujourd’hui “est tenu de prendre en considération cet appel”.

Pour M. Djerad, la lutte contre la propagation du coronavirus “relève de la responsabilité commune de tout un chacun, en l’occurrence des pouvoirs publics, des citoyens et du corps médical”. Concernant les capacités du pays à faire face à cette situation sanitaire, le Premier ministre a rassuré que «l’Etat dispose de tous les moyens pour y faire face et réduire les cas de contamination comme il a déjà fait durant la première vague de la Covid-19″.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer