Autreédito

Campagne contre un sinistre

Une belle campagne en faveur de l’écologie a été suivie d’effet après l’annonce la semaine dernière de planter des arbres aux quatre coins du pays. Et c’est bien parti ce samedi et jusqu’à toujours sans discontinuer selon les propos du Premier ministre qui a lancé officiellement  l’opération à partir de Tipasa, l’une des wilayas les plus frappées par les sinistres de ce début novembre. Puisque 8 wilayas ont vu prendre feu leur patrimoine forestier, que des mains criminelles ont essaimé sur plus de 42.338 hectares causés par 3.292 foyers, touchés en même temps. Des présumés accusés dans ces incendies qui ont fait deux victimes à Tipasa en plus des dégâts matériels et des pertes considérables dans le massif forestier.

Une initiative qui vient assurer de la présence de l’Etat et en force en faveur du citoyen notamment celui frappé de plein fouet par cette catastrophe qui vise la destruction et l’atteinte à la sécurité et stabilité du pays comme il est rappelé par les pouvoirs publics. Plantez un arbre a réuni les scouts, le mouvement associatif et les autorités compétentes guidés par les professionnels de l’environnement, car cette opération de plantation obéit à des règles à même de fructifier cet acte de volontariat. Ce dernier est un encouragement à un geste éco-citoyen qui devrait animer toute l’année et tout le temps les villes  algériennes. Impulsé par cette campagne nationale de reboisement entamée ce samedi. Le slogan « Qu’il le plante » a été porté par les enfants et les jeunes, ceux des SMA et les cadets de la nation pour symboliser leur participation en cette journée internationale des droits des enfants à l’édification du pays. Et à travers ce dernier, ce sont pas moins de 250 000 arbres à planter, dont 3 000 rien qu’à Tipasa, la wilaya la plus touchée par les feux.

Cette présence des plus hautes autorités sur le terrain marque un autre pas dans la solidarité efficiente entreprise par le gouvernement auprès des populations vulnérables. Ce sinistre est ainsi l’occasion d’entreprendre cette présence quand le besoin  s’en ressent, à l’écoute de la base. Dans cette optique, après l’arrestation  et présentation devant la justice de 20 personnes présumées coupables de ces sinistres, une fois l’enquête déclenchée sans tarder après les incendies, voilà que le répondant à une assistance concrète fait écho auprès des citoyens touchés par les feux de cette nuit du 6 au 7 novembre dernier. Puisque à la faveur de cette campagne, le Premier ministre a annoncé indemniser les propriétaires dont les terres, les habitations et le cheptel ont fais les frais de ces sinistres, sans oublier les familles qui ont perdu des proches.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer