International

Fayez Al-Sarraj satisfait du consensus autour du processus électoral

Libye :

Le chef du gouvernement libyen a déclaré,  mardi, qu’il était ravi que les belligérants dans le pays aient accepté d’organiser des élections en décembre 2021. Fayez al-Sarraj a déclaré, dans un communiqué, qu’il se réjouissait de la fixation de la date des élections au 24 décembre 2021 et que la commission électorale du pays allouerait des fonds pour leur mise en œuvre.

L’accord a été conclu au terme de pourparlers menés sous l’égide des Nations unies en Tunisie entre les représentants du gouvernement libyen internationalement reconnu et ceux du chef de guerre Khalifa Haftar. Selon Stéphanie Williams, chef adjoint de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul), les participants ont convenu d’établir un nouveau conseil présidentiel et un nouvel organe exécutif pour gérer la période de transition et organiser des élections nationales.

La Libye est en proie à une guerre civile depuis l’éviction de Mouammar Kadhafi en 2011. Le nouveau gouvernement du pays a été fondé en 2015, dans le cadre d’un accord conclu sous l’égide des Nations unies, mais les efforts déployés pour parvenir à un règlement politique à long terme ont échoué en raison d’une offensive militaire des forces de Haftar. Avec l’aide de la Turquie, le gouvernement d’entente nationale reconnu par l’ONU, dirigé par Fayez al-Sarraj, a fait des progrès significatifs contre les forces de Haftar au cours des derniers mois.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer