la uneNational

Ali Mahmoudi annonce l’ouverture d’enquêtes pour déterminer les causes

Incendies

Le directeur général des forêts, Ali Mahmoudi, a indiqué aujourd’hui que tous les incendies qui se sont déclenchés à travers plusieurs wilayas du pays ont été maîtrisés grâce aux efforts des agents de la protection civile et des gardes forestiers.

Il a également assuré que les autorités sécuritaires avaient ouvert des enquêtes pour découvrir les véritables causes de ces incendies.

M. Mahmoudi qui s’exprimait lors de l’émission « l’invité du matin » a révélé que ce qui s’est passé en fin de semaine est très similaire au scénario de 2012, qui a vu le déclenchement d’incendies massifs les 28 et 29 novembre, dans la wilaya de Bejaia, où ils ont provoqué la destruction de plus de 3000 hectares de forêts.

Par ailleurs, le Directeur général des forêts a déclaré que tous les facteurs étaient réunis à la fin de la semaine dernière pour le déclenchement des incendies, tels que des vents forts et chauds sur la côte ouest du pays, en plus de la sécheresse qui a touché cette région.

Selon lui, les incendies se sont déclarés dans les wilayas d’Oran, Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Mostaganem et Chlef, en plus de la wilaya de Tipaza, qui était parmi les wilayas les plus touchés.

L’invité du matin a expliqué « qu’il y a des incendies inefficaces qui se sont déclarés dans les wilayas de Blida, Boumerdes et à la commune de Berbacha dans la wilaya de Bejaia », tout en niant en même temps « le déclenchement d’incendies dans les wilayas de Skikda, Mila et Batna.

Quant au bilan des incendies, il a fait savoir que, « 50 incendies ont été enregistrés, provoquant la destruction de 1 200 hectares de forêts, dont 500 hectares dans la Daira de Gouraya à la wilaya de Tipaza, 60 hectares à Chlef, 400 hectares à Oran. Il s’agit également de 80 hectares à Sidi Bel Abbes, 180 hectares à Tlemcen, 5 hectares à Mostaganem, 20 hectares à Ain Temouchent, 7 hectares à Tizi-Ouzou et 14 hectares à Blida ».

Concernant les enquêtes ouvertes par les autorités sécuritaires, M. Mahmoudi a déclaré: « Nous ne connaissons pas actuellement les véritables causes qui ont conduit au déclenchement de ces incendies, mais les équipes composées d’agents de la protection civile, de la gendarmerie nationale et des forêts ont commencé leur travail pour découvrir les principaux coupables de ces incendies ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer