Economiela une

La superficie irriguée passe à 1,4 million d’hectares

Terres agricoles

La superficie des terres agricoles irriguées est passée à 1,43 million d’hectares jusqu’à septembre dernier. C’est ce qu’à indiqué, aujourd’hui à Alger, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani.

La superficie globale de terres irriguées, estimée à 650.000 hectares en 2010, a enregistré une hausse de 780.000 hectares durant cette dernière décennie, a déclaré le ministre, lors d’une séance d’audition par la commission des finances et du budget de l’APN, dans le cadre du débat du projet de loi de finances pour l’exercice 2021.

Le ministre a également précisé que la superficie globale des terres irriguées utilisant des systèmes d’irrigation économes en eau était estimée à 898.000 hectares à la fin septembre dernier, contre 75.000 seulement en 2000.

Concernant le foncier agricole, le bilan présenté par M. Hemdani fait état de 184.000 actes de concession délivrés pour un total de 202.000 bénéficiaires de l’opération de transfert du droit d’exploitation, en usufruit, des terres relevant du domaine public de l’Etat au droit de concession, soit une superficie de 2.137.000 hectares sur un total de 2.253.702 hectares concernés par l’opération.

Par ailleurs, les procédures d’accession à la propriété foncière, 1,17 million d’hectares ont été attribués en faveur de 145.000 bénéficiaires, dont 24 000 ayant obtenus les actes de propriété foncière pour une superficie de 190.000 hectares depuis la promulgation de la loi sur l’accession à la propriété foncière agricole de 1983 (APFA).

Selon les chiffres avancés par le ministre de l’Agriculture, 600.000 hectares de terres agricoles non exploitées ont été récupérées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer