la uneNational

Baadji encense le projet d’amendement de la Constitution

FLN

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadhel Baadji, a affirmé aujourd’hui à El Bayadh que le projet d’amendement de la Constitution soumis au référendum du 1er novembre prochain vise une concrétisation réelle de l’exercice démocratique et de la volonté populaire.

M. Baaji a souligné lors d’un rassemblement populaire dans la salle des conférences « Ahmed Houri » d’El-Bayadh dans le cadre de la campagne référendaire, que la position de son parti sur le projet d’amendement de la Constitution «est claire», et consiste à voter « oui » lors du prochain scrutin, car, a-t-il estimé, le document soumis à referendum «vise la concrétisation d’une manière efficace de la pratique démocratique et celle de la volonté populaire».

Abordant l’un des axes de la loi fondamentale soumise au référendum,  Abou El Fadhel Baadji a salué la disposition portant limitation, à deux seulement, des mandats du Président de la République. «C’est une disposition irréversible et c’est le fondement de la démocratie, à savoir l’alternance au pouvoir», a-t-il commenté.

Pour le SG du FLN, «l’amendement du projet de la Constitution reflète et démontre la volonté réelle de mettre fin à la gouvernance unilatérale en Algérie.»

Par ailleurs, l’intervenant au cours du meeting a signalé que le projet d’amendement de la Constitution «consolide clairement les cadres réglementaires susceptibles de renforcer l’exercice démocratique, les libertés, l’équilibre et la séparation entre les pouvoirs, et constitue une base pour la promotion de l’acte politique et associatif.»

Le SG du FLN a également estimé que dans le sillage de l’amendement constitutionnel «plusieurs lois importantes pour la vie du citoyen seront promulguées et auront un impact positif sur divers domaines dont ceux des partis, les associations, les médias et la justice entre autres.»

D’autre part, Abou El Fadhel Baadji a salué la constitutionnalisation de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et d’autres organes importants, «ce qui clarifie leurs missions et permet d’assurer leurs rôles en toute indépendance», a-t-il précisé.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer