Info bledInfo-chrono

Poursuite du procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad

Le procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad et de plusieurs responsables accusés d’octroi d’indus privilèges, d’abus de fonction et de conflit d’intérêts s’est poursuivi à la Cour d’Alger. Dans ce cadre, le président de l’audience a auditionné l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, condamné dans cette affaire pour octroi d’indus privilèges, abus de fonction et conflit d’intérêts, ainsi que de dilapidation de deniers publics.

L’accusé a nié en bloc toutes les charges retenues contre lui. Auditionné par visioconférence, le prévenu Ahmed Ouyahia, qui se trouve à la prison de Abadla (Béchar) a expliqué, au sujet de “l’octroi d’indus privilèges” que le choix des entreprises dans le cadre des marchés publics “relève de la responsabilité du maître d’ouvrage”, ajoutant que les marchés publics de gré à gré sont approuvés à l’unanimité par le Conseil du gouvernement conformément à la loi en vigueur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer