la uneNationalRégional

“C’est une opportunité pour le changement et la promotion de la société civile”

Hichem Belarif à propos du projet d’amendement constitutionnel :

Le secrétaire général de l’Association nationale pour la promotion de la citoyenneté et des droits de l’Homme, Hicham Belarif, a affirmé, aujourd’hui à Chlef, que le projet d’amendement constitutionnel est “une opportunité pour le changement et la promotion de la société civile”.

“Le projet d’amendement constitutionnel est une opportunité pour le changement et la promotion de la société civile, notamment parce qu’il comporte de nombreux points positifs concernant l’organisation de la relation entre les associations et les différents organismes”, a estimé M. Belarif dans son intervention lors d’une rencontre sur le projet d’amendement constitutionnel, abritée par le centre culturel islamique, dans le cadre de la 6ème journée de la campagne référendaire.

La promotion de la société civile et particulièrement des associations, “contribuera à transmettre les préoccupations des citoyens”, a-t-il relevé avant de lancer un appel à une participation au référendum du 1er novembre prochain et à “voter pour le changement”.

La présentation de la mouture du projet d’amendement constitutionnel aux différents acteurs de la société civile pour enrichissement “est une preuve d’un changement dans les mentalités et de la promotion de son rôle dans la vie politique du pays”, a soutenu par ailleurs, M. Belarif, relevant la participation de son organisation à cette opération.

Intervenant à cette rencontre, le professeur en sociologie et études anthropologiques à l’université de Chlef, Miloud Bouazdia, a salué la présentation de la mouture du projet d’amendement constitutionnel aux différents acteurs de la société civile pour enrichissement”, eu égard au fait que la “Constitution doit émaner du peuple pour le peuple”, a-t-il dit.

A ce propos, il a observé que cette opération qui a permis  la réception de plus de 5 000 propositions, est “une première dans l’histoire de l’Algérie, ayant permis l’implication et la promotion du rôle des associations”, qui sont à la “base même de la promotion de la citoyenneté et de l’activation du rôle de la société civile”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer