Economiela une

Le projet de fusion entre l’Algérienne des eaux et l’ONA “dans un mois”

Ressource en eau

Le projet de fusion entre l’Algérienne des eaux (ADE) et l’Office national d’assainissement (ONA) “pour former une société par actions jouissant davantage de potentialités”,  se fera dans “un délai d’un mois,” selon le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki.

S’exprimant à l’issue d’une visite de travail et d’inspection effectuée conjointement avec la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et la Condition de la femme, Kaouter Krikou, M. Berraki a affirmé que cette opération sera concrétisée dans un mois, alors que l’intégration totale des stations de dessalement des eaux au ministère de tutelle est prévue “d’ici à cinq (5) ans.”

Selon le ministre, la fusion de ces deux établissements va permettre “de rationaliser les ressources et réduire les dépenses en plus de renforcer la prestation de services”.

Mettant en exergue les efforts fournis par l’Etat dans le cadre de l’amélioration du service public en matière d’AEP, le ministre a indiqué que “la priorité est accordée au lancement de projets d’AEP destinés à combler ce manque dans 12 régions du pays.”

En plus de la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable par la mobilisation des capacités hydriques, le ministre a fait état du financement de projets “urgents” appelés à mettre un terme aux perturbations dans ce domaine, ainsi que la signature de 20 conventions par le biais de l’agence de gestion intégrée des ressources en eau, dans le cadre d’une opération visant la protection de la nappe phréatique souterraine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer