Flash-infola uneNational

Chorfi donne le coup d’envoi

Lancement de la campagne électorale pour le référendum

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), Mohamed Chorfi a donné ce mercredi le coup d’envoi de la campagne électorale pour le référendum sur la révision de la Constitution, prévu le 1er novembre prochain.

En marge du lancement de la campagne, Chorfi  indiqué qu’un “arsenal de systèmes a été mis en place pour encadrer la campagne électorale”. Il a ajouté que  “ces règles  permettront d’assurer  le bon déroulement de la campagne.” Le président de l’Autorité a affirmé que « la participation populaire est une condition préalable au succès du processus électoral ».

Mohamed Chorfi, a ajouté que « le citoyen algérien a atteint un niveau de maturité et de conscience qui lui permet aujourd’hui de défendre ses intérêts et distinguer le réformateur du spoiler ». Il a souligné dans le même contexte que «tout changement constitutionnel a un objectif à long terme».

Rappelons que, à partir d’aujourd’hui les organisations politiques et associatives investiront sur le terrain pour convaincre les électeurs de se rendre aux urnes. La campagne durera jusqu’au 28 octobre 2020.

L’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) avait fixé les critères de cette campagne électorale dans un arrêté daté du 28 septembre 2020. L’institution de Mohamed Chorfi s’occupe des derniers préparatifs avant le coup d’envoi prévu demain à 8 h du matin.

L’Anie fait savoir que 40 dossiers de demande d’autorisation de campagne ont été déposés au niveau de son siège. Selon son chargé de communication, qui intervenait sur les ondes de la Chaine 1, «la liste des dossiers est appelée à s’élargir au fur et à mesure».

L’Anie s’engage par ailleurs à ne pas s’ingérer dans les discours, mais de veiller à la réunion des conditions pour garantir une meilleure organisation de la campagne. Il s’agit, entre autres, de garantir l’organisation des salles de meetings, éviter l’affichage anarchique, assurer l’équité dans le passage des intervenants dans les médias et veiller au respect de l’impartialité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer