la uneNational

Révision de la Constitution Basma Azouar : “Le projet protégera l’Algérie de toutes formes d’abus du pouvoir”

La ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar, a confirmé, aujourd’hui mardi, que l’initiative du président de la République de révision de la Constitution protégera l’Algérie de toute forme d’abus de pouvoir.

Lors de l’ouverture de la session de formation sur les approches d’unifier le travail parlementaire, Mme Basma Azouar a affirmé dans son discours que son département ministériel cherche, à travers cette session de formation, à identifier les difficultés du travail parlementaire sur le terrain, dans ses deux parties législative et de contrôle, mais aussi à les résoudre, et à promulguer la participation démocratique dans notre pays à la lumière du respect des principes constitutionnels, notamment celui de la séparation des pouvoirs. Cette formation permettra également, selon Basma Azouar, d’avoir une vision unifiée dans le traitement des dossiers de travail parlementaires. Elle a ajouté que l’organisation de cet atelier est une approche dont toutes les institutions ont besoin pour gérer de manière optimale et combler leurs lacunes, en sus de la coordination entre tous les cadres et l’amélioration de la relation fonctionnelle qui relie le gouvernement au Parlement et à ses deux chambres.

Basma Azouar a aussi indiqué que l’arsenal juridique qui régit les relations entre ces institutions connaîtra une  réforme  profonde et qualitative représentée dans la révision de la Constitution. La ministre a estimé que cette révision protégera l’Algérie de toute forme de monopole du pouvoir, en plus de la séparation complète et flexible des pouvoirs, et fournira à chaque institution une atmosphère appropriée pour exercer ses devoirs constitutionnels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer