la uneRégional

Paludisme : la situation “n’est pas dangereuse et le traitement est disponible”, selon Benbouzid

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid  a confirmé ce lundi à partir de  Tamanrasset que la situation épidémiologique du paludisme “n’est pas dangereuse et que le traitement est disponible”.

 Lors de sa visite à l’hôpital public de la wilaya de Tamanrasset dans le cadre de sa visite de travail, le ministre a expliqué que la situation épidémiologique concernant le paludisme, dont plusieurs cas ont été enregistrés dans certains wilayas du sud, “n’est pas dangereuse par rapport à certains autres pays et que le traitement est garanti et disponible de manière adéquate”.

Accompagné d’Ismail Mesbah ministre délégué auprès du ministère de la Santé, chargé de la Réforme hospitalière, Benbouzid a noté que les cas enregistrés en Algérie sont des cas importés des pays voisins en raison d’une vague de pluie.

 Dans le même contexte, le ministre de la santé, a souligné la nécessité pour les autorités locales d’intensifier leurs efforts pour éviter l’infection par cette maladie en luttant contre la prolifération des moustiques, notamment dans les marais et les étangs d’eau, et de se concentrer, comme il l’a ajouté, sur le facteur de prévention en tant que mécanisme efficace de lutte contre cette maladie.

A la même occasion, la délégation ministérielle a écouté des explications complètes sur l’évolution du paludisme dans la région et les moyens d’y faire face, ainsi que sur les différents efforts déployés pour la combattre, notant que cette maladie atteint son paroxysme en septembre dans cette wilaya frontalière.

Concernant la pandémie de  Coronavirus, Benbouzid a affirmé: «nous avons obtenu des résultats satisfaisantes grâce aux efforts concertés des différentes parties concernés». La délégation ministérielle a  poursuivait  sa visite en inspectant d’autres établissements de santé au niveau de la wilaya de Tamanrasset .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer