Culture

Mohamed Dib et son œuvre revisités

L’œuvre prolifique de Mohamed Dib, un des grands romanciers algériens d’expression française des années 1950,  a été l’objet d’une rencontre littéraire.

Un choix judicieusement mené par le duo d’auteurs  Mohamed Sari et Ahmed Benzelikha. L’occasion ? 

Le centenaire de la naissance de l’écrivain qui est célébré dans le cadre de la rentrée culturelle inaugurée samedi dernier.  Il a ainsi  été mis en exergue l’écriture Dibienne engagée contre l’occupant et doublement significatif pour dénoncer dans la langue de l’autre. Et ainsi répondre aux critiques qui voyaient  dans les écrivains maghrébins d’expression française, une menace, puisqu’il était représentatif de sa société et en était pour ainsi dire son porte-parole et son défenseur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer