Café-info

Boulenouar pointe du doigt les parlementaires

Suite au kidnapping de Chaima, qui a été découverte calcinée dans une station-service désaffectée à Thénia, El Hadj Tahar Boulenouar, le président de ANCA, a exprimé, aujourd’hui dimanche, sa colère, sur sa page Facebook, contre les responsables, indiquant que les parlementaires qui ne légifèrent pas leur loi d’exécution sont corrompus, les avocats qui s’opposent à leur exécution sont des hypocrites, et les militants des organisations de défense des droits de l’homme qui ne réclament pas leur exécution, des traîtres et des méchants !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer