Flash-infola uneNational

Procès des frères Kouninef : l’audition des accusés se poursuit

Le procès des frères Kouninef se poursuivait samedi  au Tribunal de Sidi M’hamed à Alger par l’audition des personnes en liberté, impliquées dans des affaires liées essentiellement à la corruption.

Ouvert mercredi dernier , le procès des Kouninef a vu, à son deuxième jour, l’audition, entre autres, des responsables centraux et régionaux, et autres gérants des agences relevant de différents départements ministériels avec lesquels le groupe KouGC avait obtenu des marchés pour la réalisation de plusieurs projets relevant du domaine industriel.

Ce samedi, le juge de l’audience a d’abord interrogé le représentant de l’entreprise Netris sur les prêts dont la société a bénéficié et leur valeur?

Le représentant de l’entreprise, a affirmé qu’il a bénéficié d’un prêt de 2000 milliards de centimes.

Le juge d’instruction convoque la partie civile représentée par les témoins, dont le premier témoin  Chikhaoui Mohammad, qui a été interrogé par le juge sur  la nature de sa relation avec l’accusé? Le témoin l’accusé a indiqué qu’il n’a aucun lien avec l’accusé.

Quant aux faits, Chikhaoui a affirmé que Sonelgaz avait conclu un contrat avec eux. Il y a aussi des contrats en 2006, et ils ont ajouté d’autres sommes d’argent afin de poursuivre les travaux. Certains ont été achevés et d’autres ne l’ont pas été dans la région de Kabylie.

Concernant le projet de gazoduc Dergana-Bouira, un prêt de 140 millions de dinars a été accordé et il n’est pas achevé.

Quant à la ligne Jijel  en 2007, un prêt de 135 millions DZD a été accordé, ce qui a pris une période plus longue que l’achèvement prévu.

Le juge demande à nouveau à Reda Kouninef des explications dur les  biens immobiliers possédez- à l’étranger.

Lors de procès les frères kouninef, l’agent judiciaire de trésor a révélé les sommes volées par les accusés les fonds de trésor public. L’agent judiciaire de trésor public a dévoilé que les accusés, à savoir les frères kouninef, avaient dérobé les sommes exorbitantes les fonds de trésor public.

En effet, le trésor public a déclaré le somme de 75 milliards de dinars comme valeur les concessions non-justifiées, 186 milliards de dinars de prêts non-justifiés, 16 milliards de dinars de fonds transférés, environ 30 milliards de dollars.

Port sa part, le représentant  d’Algérie Télécom a révélé que la société avait subi une perte de 300 milliards de centimes du fait de ses relations avec les accusés.

Le représentant  d’Algérie Telecom a ajouté que s’il avait conclu des contrats avec d’autres entreprises, il aurait réalisé 500 milliards de centimes de bénéfices.

Rappelons que, les trois frères réda, abdelkader-karim et tarek-noah kouninef  son poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, entre autres, « trafic d’influence », « blenchiment d’argent », « obtention d’indes avantages », « détournement de fonciers et de concessions », et « non-respect les engagements contractuels dans la réalisation de projets publics ». Leur sœur Souad-Nour (en fuite à l’étranger) est aussi impliquée dans l’affaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer