Info mondeInfo-chrono

Washington décide de réduire ses forces en Irak à 3000 soldats

Un responsable du Pentagone a annoncé, ce mercredi, que Washington a décidé de réduire le nombre de ses forces en Irak, en septembre, à 3 000 soldats, soit presque la moitié.

C’est ce qu’ont fait savoir les médias américains, dont ABC News, citant le général Kenneth MacKenzie, commandant de l’armée américaine au Moyen-Orient. Il s’agit, en effet, de la plus importante réduction des forces américaines en Irak depuis 2016. Cette démarche sera mise en œuvre dans un délai beaucoup plus rapide que ce qui a été annoncé il y a quelques semaines, selon la même source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer