EconomieRégional

Une délégation du ministère de l’Energie sur place

Fuites de l’oléoduc OK1 à El Oued:

Une délégation de haut niveau du ministère de l’Energie s’est déplacée mercredi au niveau du site de la fuite de pétrole survenue jeudi au niveau de l’oléoduc OK1 à El Oued, a indiqué un communiqué du ministère.

Cette visite a pour objectif de “s’enquérir de la situation et de la mise en œuvre des mesures prises par Sonatrach et les autorités afin de remédier aux dégâts de l’incident”, enregistré au niveau de l’oléoduc OK1 à Oued Itel, localité d’Oum Touyour (wilaya d’El Oued) reliant Haoudh El Hamra (Hassi Messaoud) à Skikda, précise le communiqué.

A rappeler que deux fuites sont survenues au niveau de l’oléoduc OK1 en raison de la crue qui s’est déclenchée suite à une forte précipitation en amont.

La première fuite a été enregistrée à la sortie de la station de pompage SP2 à Djamaa, dans la commune d’El-Oued, point 190 + 200 (PK), tandis que la deuxième fuite a été enregistrée au point PK 263 dans la région d’Oum Touyour, dans la wilaya déléguée d’El-M’gheir.

Après les mesures prises par Sonatrach, le pompage du pétrole brut à partir de Haoudh El Hamra vers la raffinerie de Skikda a repris lundi et s’est déroulée avec succès, à la fin de l’opération de maintenance de la partie endommagée et la remise en service des quatre stations de pompage, avait annoncé Sonatrach.

*Accès internet haut débit pour les équipes techniques de Sonatrach

Algérie Télécom Satellite (ATS) a fourni un accès Internet haut débit au profit des équipes techniques de Sonatrach qui opèrent, en ce moment, au niveau du site sinistré de Baaj, dans la Wilaya d’El Oued, a indiqué mardi un communiqué d’ATS.

“Dans le cadre des travaux effectués par l’Entreprise Sonatrach, au niveau du site endommagé par les fuites de pétrole de deux pipelines, survenues jeudi dernier dans la région de Baaj, située dans la Wilaya d’El Oued, ATS fait montre de son sens de l’engagement et de l’implication, en fournissant un accès Internet Haut Débit au profit des équipes techniques de Sonatrach, et ce, dans la perspective de leur permettre d’exercer dans des conditions favorables, les  travaux d’absorption de la quantité de pétrole répandue dans la zone sinistrée”, a précisé la même source. Par ailleurs, compte tenu de l’importance que revêt la question de l’environnement pour ATS, cette dernière “n’a ménagé aucun effort à l’endroit des équipes techniques de Sonatrach, afin de leur apporter tout le soutien et l’aide requis et utile, pour faciliter le travail de transfert de données et d’échange d’informations nécessaires dans la réalisation des travaux d’entretien au niveau de la partie endommagée par les inondations”.

Le communiqué a fait savoir également qu’en “étroite collaboration” avec les services de l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL), l’opération d’installation d’une antenne VSAT raccordée au satellite Alcomsat-1 “permettra d’offrir de l’internet de qualité, à très haut débit (100 mégabyte), et cependant toute la durée des travaux au niveau du site sinistré”.

Filiale du Groupe Télécom Algérie, dotée d’un capital social de 6.158.000.000 DA, ATS opère dans le domaine des télécommunications par satellite. Elle exploite également deux (02) licences en VSAT et GMPCS ainsi qu’une autorisation d’exploitation de la géolocalisation.

Pour rappel, deux fuites de pétrole sont survenues jeudi dernier au niveau du pipeline OK1 dans la région d’El Baaj (El Oued), reliant le bassin rouge (Hassi Messaoud) et Skikda.

La première fuite a été enregistrée à la sortie de la station de pompage SP2 à Djamaa, dans la commune d’El Oued, point 190 + 200 (PK), tandis que la deuxième fuite a été signalée au point PK 263 dans la région d’Al-Baaj, dans la wilaya déléguée d’El M’gheir.

R R

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer