Flash-infola uneNational

Djerad: “la Constitution est conforme aux exigences de l’État moderne”

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a déclaré aujourd’hui, mardi, que le projet de révision de la Constitution est conforme aux exigences de l’État moderne et incarne la volonté populaire.

Le Premier ministre a déclaré lors de la présentation du texte de loi portant projet de révision de la Constitution devant les membres de la Commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l’Assemblée populaire nationale (APN), en présence du président de l’APN, Slimane Chenine et du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, que la méthodologie de préparation de la constitution reflète à deux reprises la volonté populaire.

La première fois, c’est lors de sa préparation et la seconde, lors du vote, ce qui constitue un précédent dans la préparation des documents constitutionnels.

Il a ajouté que le projet de révision de la Constitution serait conforme aux exigences de la construction de l’État moderne et répondrait aux exigences du mouvement populaire béni.

Il a souligné que le président de la République tenait à ce que la nouvelle constitution soit consensuelle dans sa phase de préparation en permettant aux différents partis et décideurs d’en discuter pendant plus de 4 mois.

Le Premier ministre a rappelé que l’amendement constitutionnel “figurait en tête des promesses électorales faites par le Président Tebboune”. “Des engagements sincères qu’il a commencé à concrétiser sur le terrain selon une vision stratégique claire et un calendrier défini qui exigent de nous tous de faire preuve de réalisme et de se focaliser sur les questions cruciales de la Nation inhérentes aux fondements pérennes de l’Etat”.

Pour M. Djerad, la révision  constitutionnel se veut “une étape très importante, voire charnière dans la vie politique de notre pays, d’autant qu’il favorise une véritable séparation des pouvoirs et renforce la relation entre le Gouvernement et le Parlement et partant permet de concrétiser les engagements pris pour l’édification de la nouvelle République”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer