la uneNational

Arezki Berraki: la cause des dernières inondations revient au changement climatique

Le ministre des Ressources en eaux, Berraki Arezki, a confirmé que les pluies torrentielles que connaît actuellement l’Algérie font partie de l’activité saisonnière, mais elles ont été affectées par de violents changements climatiques et sont devenues plus intenses, ce qui se passe actuellement dans plusieurs zones du bassin méditerranéen.

 Le ministre, lors de son passage sur les ondes de la radio nationale , a expliqué que les inondations temporaires dans plusieurs Etats ont été causées par des orages et des fortes chutes de pluie en un peu de temps.

Arezki Berraki a indiqué que le taux de précipitation en trois heures de temps est l’équivalent de trois mois de précipitations.

En réaction à cet état de fait, le ministre des ressources en eau a indiqué que les services du ministère s’attellent à intervenir dans les meilleurs délais pour trouver les solutions idoines dans les zones d’ombre estimés à 700 endroits. Apportant une réponse à cette « calamité », le premier responsable du secteur des eaux a estimé que les inondations observées dans certains endroits  sont dues aux fortes précipitations survenues dans plusieurs wilayas du pays ces dernières semaines.

Concernant le problème des perturbations dans l’approvisionnement en eau potable à la veille de l’Aïd El-Adha, le ministre a indiqué que l’enquête se poursuit toujours au niveau des services de sécurité, et que les résultats seront annoncés prochainement, indiquant qu ‘”un processus interne d’évaluation administrative au niveau de la performance des responsables du secteur de l’irrigation,ce quia conduit à dénoncer certaines pratiques, notamment la mauvaise gestion des programmes de développement et la mauvaise gestion de la fonction publique, qui ont abouti à des décisions de licenciement à l’encontre de certains fonctionnaires.

Outre, le wali d’Alger, Youcef Cherfa, a effectué une visite d’inspection au niveau  de la commune de Hussein Day, pour  inspecter l’ampleur des pertes causées par les fortes pluies tombées au cours des dernières 24 heures.

Un glissement de terrain a été enregistré dans le quartier Oued Kniss de la commune de Hussein Day, selon le communiqué de la wilaya algérienne, en raison de l’explosion du tuyau collecteur d’eau, de plus de deux mètres de long, en raison de la forte pression d’eau.

Le wali a également souligné le lancement immédiat des travaux de réparation et l’accélération de son rythme par la société Cosider, tout en collectant tous les débris des inondations.

.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer